Forum Plaies et Cicatrisations

Forum

Revenir à la liste des sujets

1

5 messages

radiothérapie et queloide

12/01/2005 08:08:43 par Etienne

voila j'aurai voulu avoir l'avis d'un expert au sujet des risque cancereux que peu engendrer une sceance de radiotherapie sur une queloide a long terme

12/01/2005 17:11:59 par Isabelle Fromantin  

La rdiothérapie ou curiethérapie peut être un TTT des chéloïdes. Peut être pourriez vous directement poser cette question par mail à un radiothérapeute qui utilise cette technique : francois.campana@curie.net Il est très occupé, aussi, peut être mettra t'il qq tps à vous répondre...

04/08/2009 18:25:14 par Kouakou Andre Marius  

je suis de la côte d'ivoire.j'ai 42 ans et de peau noir.j'ai des queloides derière le cou dépuis 15ans .je le traitais avec le médicament (néo medrol lotion acné)mais j'ai des problèmes dépuis 3mois parce que je ne trouve plus ce médicament.je voudrais des solutions pour mes queloides.donnéer moi la liste des médicament qui peuvent traiter les queloîdes d'une peau noir .merci pour votre compréhension.

04/08/2009 19:44:34 par Lala Hamid

Où l’on reparle de la brachythérapie dans le traitement des chéloïdes Publié le 30/07/2009 Le traitement des cicatrices chéloïdes est extrêmement délicat car la chirurgie seule est bien entendu contre-indiquée (risque majeur de récidives) dans cette situation et les traitements médicaux sont d’efficacité modeste si l’on considère, en particulier, les injections intra-chéloïdiennes de corticoïdes retards. La brachythérapie est donc une technique de radiothérapie intra-lésionnelle qui est préconisée dans cette situation. Une série rétrospective nancéenne vient appuyer cette technique au cours de la prise en charge des chéloïdes : 86 patients présentant 138 chéloïdes ont été traités. L’ancienneté des chéloïdes était en moyenne de 63 mois et la brachythérapie a été faite dans les 7 heures qui ont suivie l’exérèse chirurgicale des chéloïdes. La dose délivrée par l’iridium 192 était de 17 grays calculés à 5 mm. Cette technique, qui a nécessité une hospitalisation inférieure à 3 jours, a permis un traitement satisfaisant des chéloïdes avec un bon indice de satisfaction des patients dans 76 % des cas. Il y a eu moins de 24 % de récidives (le plus souvent prises en charge par corticothérapie locale). Le phototype foncé des patients était un facteur prédictif de récidives. Cette technique confirme donc son intérêt dans cette série rétrospective importante. Bien entendu, elle doit être réservée à des chéloïdes affichantes ou à l’origine de symptômes fonctionnels : douleurs ou prurit particulièrement intenses. Dr Patrice Plantin Arnault JP et coll. : Keloïds treated with post operative iridium 192 brachytherapy : a retrospective study. JEADV 2009 ; 23 : 807-13.

21/10/2009 22:52:56 par Tophe  

bonjour g voulais savoir si en faisant un piercing a la langue ou a l'arcade il y'a des risques kun keloide se forme car g une ami ki en avais un et depuis son operation tout va bien elle c fait repersser c pour cela ke je voulais savoir si ya d risques?

1

Répondre à "radiothérapie et queloide"

Recopiez le code de l'image ci-dessous :
Captcha  

Scroll to Top