Forum Plaies et Cicatrisations

Forum

Revenir à la liste des sujets

1

4 messages

sets pansements et plaies chroniques

05/09/2011 10:35:11 par Marie  

Bonjour, l' avis de projet d’inscription de sets de pansements pour plaies chroniques au chapitre 3, titre Ier, de la liste prévue à l’article L. 165-1 (LPP) du code de la sécurité sociale paru au JO du 21 juillet 2011 mentionne au paragraphe 2 que "La prescription de sets à pansements pour plaies chroniques ne doit pas être renouvelée plus de 3 fois." Cela revient-il à dire que le législateur considère qu'au delà de ce laps de temps toute plaie n'est plus chronique? Je vous remercie de votre réponse. cordialement M.T.

05/09/2011 11:30:19 par Marie Françoise GOMEZ  

Bonjour, Il ne s'agit que du projet,en effet la LFSS (loi de finance de la sécurité sociale) sera rendue publique comme chaque année en novembre. Le projet est d'abord déposé à l'assemblée nationale après adoption du conseil des ministres puis il va transiter par le sénat avant d'être promulgué. Mais des articles peuvent faire l'objet de saisine au conseil constitutionnel. D'ici là des changements peuvent intervenir, mais de toute façon il me parait difficile de répondre et d'interpréter à la place de ceux qui écrivent les lois...... D'autre part d'un point de vue pratique clinique, il faut aussi être cohérents: la prévention des infections ne peut se réduire à l'emploi de sets à pansements. C'est toute la filière de pratique clinique dans le suivi de la plaie qu'il faut revoir... Quand je vois des consoeurs avec des faux ongles , du vernis , des bijoux etc.... on peut s'interroger sur la pertinence de l'emploi de sets à pansements... Quand on voit aussi la délivrance de flacon en verre de 500ml voire même d'1 litre de serum phy pour nettoyer les plaies , alors qu'au bout de 24h d'ouverture, le sérum est contaminé, on peut là aussi s'interroger sur la pertinence de l'emploi de sets à pansements. Que dire des pansements qui devraient être effectués au cabinet infirmier plutôt qu'à domicile entre les animaux, la poussière, les draps sales , les restes du repas de la veille et j'en passe des meilleurs....etc....(surtout quand le patient est en capacité de se déplacer) Le set en pansement ne peut à lui seul assurer la qualité d'un soin. Cordialement

14/09/2011 21:17:58 par Klein  

Bonjour, Large débat que celui de l'hygiéne à domicile et les soins à domicile en france. Vos arguments sont tout à fait recevables mais je pense qu'une médiation s'impose dans le fossé quo existe entre le set à pansement et le fait de dérembourser les compresses stériles dans les prises en charge de plaie chronique à domicile. Certes on peut se poser des questions pour les flacons de 500 ml de SSI. Seul conditionnement remboursé. On ne peut obliger les plus modestes à s'en procurer s'ils non pas les capacités financières. Autre débat. Pour le déplacement des patients en cabinet. C'est bien valable pour les personnes pouvant se déplacer. C'est loin d'être le cas pour tout le monde. Même si l'environnement du patient n'est pas aseptique, Je pense qu'il est tout à fait de notre rôle et devoir de passer un contrat moral avec les patients. Des choses simples : nettoyer la table, du linge propre et de l'hygiène corporel. Si cela n'est pas à la hauteur du patient, s'il ne peut s'y adapter, pour ma part il est evident que j'informe le patient que l'on ne peut mettre autant de dépense dans un pansement si toutes les conditions ne sont pas réunis et si le contrat moral n'est pas tenu. On ne peut mettre un pansement efficace sur une jambe de bois. A l'inverse, si le patient rempli sont contrat moral, je ne vois pas pourquoi, quelque soit son environnement, il n'aurait pas le droit à la même prise en charge de qualité. Merci Laurent

19/09/2011 10:02:59 par Marie Françoise GOMEZ  

Bonjour Laurent, Merci pour votre réflexion: j'adhère totalement au principe qu'un patient à domicile devrait avoir la même prise en soins de qualité d'hygiène qu'à l’hôpital .......et inversement (je viens de lire la dernière étude montrant que les blouses des médecins et soignants sont porteurs de BMR malgré un changement quotidien). Malheureusement ma pratique clinique libérale de 31 ans me fait constater au quotidien qu'il existe un fossé entre l'idéal et le possible. Au quotidien les acteurs de santé du domicile sont des éducateurs de santé de proximité. Le problème des ressources financières est plus compliqué que vous le décrivez: il y a des patients qui refusent de payer 5 euros des dosettes individuelles de sérum phy pour 1 mois mais qui dépensent plus de 5 euros par jour en cigarettes, changent de portable tous les 6 mois pour avoir le dernier à la mode,etc.... Ce sont souvent les mêmes qui râlent de devoir fournir de l’essuie main et le savon liquide qu'ils payent. Maintenant, il y a d'autres alternatives concernant le sérum et là , il s'agit d'éduquer les pharmaciens aux difficultés opérationnelles auxquelles nous sommes confrontées : la délivrance de poches souples permet de garder la stérilité entre chaque soin, contrairement aux flacons de verre et sont remboursés. Le débat ne portait pas sur le choix de la classe du pansement en fonction de l'évaluation clinique du stade de la plaie mais du remboursement des sets à pansements pour les plaies chroniques. Le déremboursement des compresses stériles pour les plaies chroniques est aussi un autre débat. Au sein de notre cabinet, une étude rétrospective à la louche des patients porteurs de plaies chroniques et aigues que nous avons suivi depuis le début de l'année, démontrent que 80% d'entre eux pourraient se déplacer au cabinet. Les patients les plus dépendants sont très souvent PEC au sein des HAD ou de réseaux, ce qui nous permet d'avoir un environnement optimal à domicile (table, lit médicalisé, container pour l'élimination des déchets mous, sets etc... ) Le fond du débat est de s'interroger sur l'efficience de l'emploi du set à pansement et son remboursement (quand, comment, pourquoi, pour qui et où?) Bonne journée

1

Répondre à "sets pansements et plaies chroniques"

Recopiez le code de l'image ci-dessous :
Captcha  

Scroll to Top