Forum Plaies et Cicatrisations

Forum

Revenir à la liste des sujets

1

7 messages

mémoire plaies chroniques

12/10/2012 18:38:12 par Guillot  

Bonjours, je suis en derniere année à l'IFSI et je prépare mon mémoire. mon thème est celui des plaies chroniques. Je voulais comparer la prise en charge de celles-ci entre le domicile et le milieu hospitalier. pour vous, est-il vrai que la prise en charge des plaies chroniques est de meilleure qualité en service de soins à domicile qu'en services de soins en milieu hospitalier? merci!

17/10/2012 18:31:36 par Burguet  

bonjour, pour moi la prise en charge à domicile n'est pas très bonne, je la trouve meilleure à l'hôpital. Ceci dit, tout dépend du service hospitalier. je fais également un mémoire sur les plaies chroniques (interne en médecine générale) avec une enquête auprès des médecins généralistes afin de comprendre ce qui bloque et qui pourrait être améliorer.

17/10/2012 21:24:21 par Saïqa  

Bonsoir, Quelques idées en vrac : La qualité de la prise en charge dépendrait elle du lieu de soin? des professionnels de santé qui ont la charge les patients? Pourquoi certains établissements ont un service ou une consultation plaies et cicatrisation? La place du réseau Ville -hôpital? Exemple du languedoc roussillon Rôle du médecin, de l'infirmière, autres acteurs de santé, du patient, de la famille...? Formation des soignants dans le domaine des plaies et de la cicatrisation? Quels sont les besoins afin d'être dans les meilleures conditions pour soigner les patients porteurs de plaies chroniques? Sont ils les mêmes pour les différentes catégories de plaies chroniques?

18/10/2012 10:19:57 par Michèle01  

Autre idée : On a l'habitude de comparer domicile-hôpital sans tenir compte des évolutions apportées par la loi HPST. Il faudrait parler également des maisons de santé pluriprofessionnelles où des professionnels de santé libéraux prennent en charge les plaies de façon protocolée et coordonnée dans lesquelles exercent en cabinet comme à domicile des IDEL avec DU plaies et cicatrisation. Rôle situé entre le domicile et l'hôpital et couvrant un bassin de vies sous forme de pôle de santé.

24/10/2012 16:07:49 par Isabelle CHUILLON  

Bonjour, j'aurai besoin d'un peu d'aide pour créér une consultation infirmière. En effet, un secteur Plaies et Cicatrisation est créé au CH de Carcassonne depuis 2007 et bien sûr, l'activité est explosive. PH titulaire du DU de Montpellier 2008, j'étais un peu seule jusqu'en début d'année 2011. Depuis, une infirmière a obtenu le poste de coordinatrice de notre hospitalisation de jour et étant titulaire du DU de Toulouse depuis 2011, elle me prête son concours. Cependant, lorsque je suis en congés, elle se retrouve seule dans ce domaine mais la Directrice des Soins a du mal à entendre parler d'un relais du médecin par l'infirmière lorsque le médecin est en congés, congrés ou n'est pas disponible et bien entendu, la prescription infirmière ne "passe" pas du tout ! Existe-t-il des textes adpatés ? Sylvie PAMIER, rencontrée lors de la CPC régionale de Marseille, m'a conseillé de prendre contact avec Isabelle FROMANTIN.

25/10/2012 14:12:09 par Mauve BASSET  

Il existe l'article 51 de la loi HPST qui permet aux professionnels de santé de faire des protocoles de coopérations, soumis à l'ARS. Ces protocoles sont nominatifs. Bien sûr, il faut que l'infirmière puisse "prouver" qu'elle a les compétences requises et que le parcours de santé du patient est sécurisé. Il faut cependant un soutien institutionnel local. Cependant, vous pouvez tenter de contacter le référent protocole de coopération entre personnels de santé de votre ARS (coordonées et guides méthodologiques sur les sites d'ARS et sur le site de l'HAS) afin qu'il vous soutienne d'un point de vue méthodologique pour "écrire" le protocole. Par ailleurs, concernant la prescription infirmière, se référer à la loi du 21 avril 2007 sur la prescription infirmière. Mais l'accord de la DSSI semble obligatoire dans le cadre institutionnel.

05/11/2012 22:11:32 par Nicolet  

je crois que le protocole de coopération peut apporter un support qui se prête bien à la prise en charge des plaies chroniques. Mon seul regret est que les projets en cours ne sont pas publiés, pas même listés par les ARS, Un travail commun amenant à un tronc commun pour ce type de prise en charge pourrait gagner en sécurité et en efficacité. Je suis persuadée que de nombreuses équipes travaillent sur ce type de construction, et chacun aurait à gagner de partager plutôt que d'attendre que le premier soit validé pour pouvoir adhérer et étendre à une autre ARS.

1

Répondre à "mémoire plaies chroniques"

Recopiez le code de l'image ci-dessous :
Captcha  

Scroll to Top