Forum Plaies et Cicatrisations

Forum

Revenir à la liste des sujets

1

7 messages

fasciite nécrosante

16/03/2012 17:34:16 par Marie  

Bonjour, Depuis cette semaine, je m'occupe d'un patient avec de "GROS" pansements !! (2h en chambre)et j'aimerais avoir quelques avis sur notre prise en charge. Notre patient vit à domicile, a de gros antécédants cardiaques ( HTA, coronaropathie,infarctus, arthéritique a eu un pontage poplité jambe G en 2009) et présente un ulcère soigné par une ide à domicile. Un matin, il s'est réveillé la jambe rouge, gonflée, ... est arrivé aux urgence au mois de janvier : vu une première fois par un chir ortho qui croyait avoir à faire a un syndrome des loges donc fait une aponévrectomie. Du fait de ces antécédants part en réa suite au bloc, ça tombe bien, car quelques jours plus tard il se retrouve en choc sceptique. Réanimateur appelle notre chirurgien viscéral car se doute que ce n'est pas un syndrome des loges du fait de la non amélioration. En effet, c'est une fasciite nécrosante.Je vous passe les détails .... le patient passe deux fois au bloc avec un mois d'écart pour débridement et névrectomie. Ce patient est arrivé chez nous mardi avec des pansements très impressionnants. Donc me voilà partie à la découverte de ces pansements le lendemain. jambe Droite : talon tout nécrosé ( sûrement escarre) donc j'ai découpé ce que je pouvais et mis du purilon pour la suite. Je l'ai refais aujourd'hui , je découpe pratique deux centimètres d'épaisseur tout les jours. Aujourd'hui, cela commence à être noir plutôt jaune très très foncé. Donc j'ai remis purilon+comfeel pour faciliter la découpe demain. Mollet droit : plaque d'épidermisation donc depuis le début nettoyage au sérum phy et plaque de mépitel. Sur le dessus du mollet il y avait plein de fibrine mélangée à de la nécrose et j'ai réussi à tout enlever avec du ialuset, depuis je met Mépitel. Mais il persiste une zone plutôt hématique avec phylctène. Jambe gauche : existance de plaque d'épidermisation donc aussi mépitel. Par contre du dessus du pied jusqu'au genou en passant par le mollet, les tendons sont à nus et il y avait des plaques de nécroses et de fibrine. Avec l'aide du chirurgien et du Ialuset , nous avons découpé toute la fibrine, la nécrose et le tendon tout nécrosé. Par contre sur le dessus du pied, le tendon est tout noir et est collé à une plaque de nécrose toute dure. En plus, les métatarses sont juste en dessous !!! et sur le mollet on distingue très nettement le tibia !!!Aujourd'hui, j'ai encore enlevé de la fibrine, j'ai remis du ialuset et du mépitel. En grande majorité, il y a pas mal d'épidermisation, de zones bien saignantes. A savoir, que j'ai mis en place les changements de positions toutes les 2h ( oui car évidemment il a aussi une escarre sacrée !!) et il a été vu par la diét pour la mise en place de Cubitan. Il a eu aussi 3 flacons d'albumines. Il a été vu au niveau vasculaire et selon le chirurgien pour le moment il n'y a rien à faire. Que pensez vous de ce protocole ? globalement, je nettoie tout au sérum phy, je met du mépitel et du ialuset sur les zones encore fibrineuses et nécrosantes. Je ne travaille pas ce we, mais si certains peuvent me donner leur avis avant lundi (où je vais retrouver mon patient !!!) j'arriverais avec des idées nouvelles! Merci à vous.

17/03/2012 15:07:01 par Isabell  

Bonjour Nous recevons régulièrement des patients atteints de fascite nécrosante après la phase aigue et une fois les plaies dédridées chirurgicalement . Ns réalisons des pansemnts dans le but de préparer un lit de plaie favorable à une Greffe dermo épidermique (qui esst certainement ce qui est prévu pour votre patient) Les differents psts utilisés sont en fonction des stades de la plaie ( PST gras (jelonet avec ou pas mepitel en phase de bourgeonnement, alginates sur les zones fibrineuses exsudatives , purillon (rarement utilisé)sur les zones nécrosées ou fibrineuses séches...) Par ailleurs , nous douchons systématiquement les plaies, et cela me semble important surtout dans ce type de plaies importantes. ( pouvoir de dilution, diminution de la charge bacterienne, aide au débridement de la plaie et apporte également un certain confort au patient.) Ns procédons ensuite à une asepsie au serum physiologique avant appliquer les DMS) Sur les tendons apparents, pst gras + vaseline. Attention au débridement manuel qui doit se faire en douceur: tissus sous cutanés proches : tendons, os ....)

18/03/2012 18:31:16 par Marie  

Merci pour votre réponse. Je lis que notre prise en charge n'est pas si mauvaise que ça ... puisqu'on utilise actuellement les pansements que vous citez. Un des problèmes avec ce patient est qu'il est artéritique , comment faites vous avec ce genre de patient ? certaines collègues et un chirurgien parlent déjà d'amputation. En sachant qu'il a subit un pontage en 2009, selon vous, pensez vous qu'il est possible de cicatriser malgré une artériopathie ? Pour ma part, je pense qu'il faut juste adapter les soins .... Est ce que les artériopathes finissent tous avec une amputation lorsqu'ils se blessent ? je ne pense pas ? merci pour votre aide.

21/03/2012 10:23:08 par Marie  

juste une question : comment fait-on chez un patient artériopathe qui présente des escarres aux talons stade IV ? nécrose très dure et très profonde.

27/07/2012 18:24:16 par FASQUEL  

j'ai été opéré des artère je suis diabétique subie une opération deux orteilles en moins, suite a cette opération une autre nécrose aux quelle elle a été décape sa va pour le moment ont voit l'os il y a t'il un médicament pour guérir merci de nous redonner de l'espoir

24/06/2013 15:08:30 par Meb  

bonjour géneralement chez les patients artéritique et s'il ya diabet en plus si les arteres sont vraiment bouchees dans ma petite experience j'ai eu un cas semillaire : gros panssement decoupe de necrose escarre talon stade IV , intracite bains des pieds jelonet a la fin une amputation de la jambe car une jambe tres mal vascularisee est une source d'infection qui provoque le dece aussi

29/06/2013 17:00:04 par Lena  

très impressionnat comme prise en charge ! par contre je ne comprends pas l intéret du ialuset (ag ou simple ?) dans la phase fibrineuse et nécrotique ? pour ma part j utilise le ialuset pour la phase épidermisante... aurais-je loupé quelque chose ?

1

Répondre à "fasciite nécrosante"

Recopiez le code de l'image ci-dessous :
Captcha  

Scroll to Top