Forum Plaies et Cicatrisations

Forum

Revenir à la liste des sujets

1 2    

14 messages

Plaie artérielle et pansements types hydrocolloide

11/03/2010 10:03:07 par MAGUY  

Bonjour, je travaille depuis peu dans un service où il y a des patients amputés de membres inferieurs, et j'ai un DU plaies et cicat depuis 2 ans. On me dit que l'on ne peut pas mettre un pansement hydrocolloide sur une plaie nécrosée d'origine arterielle sans m'expliquer pourquoi...auriez-vous une réponse? J'avais mis un hydrogel avec un hydrocolloide sur une plaie nécrosée (nécrose très sèche indécollable de la peau). Celà a été efficace, mais dessous on a une peau fibrineuse difficilement enlevée à la détersion mécanique. J'aurais voulu essayer un alginate ou un hydrofibre recouvert d'un tegaderm. Qu'en pensez-vous? Merci de vos réponses.

11/03/2010 10:43:42 par Nathalie

je vous conseille de prendre contact avec Andrée Alice Allain, infirmière cs ext chir vasc au CHU de Rennes; c'est une spécialiste de la question des plaies artérielles; elle anime des formations sur ce sujet; je crois qu'elle recommande actisorb ds ces cas là, mais je préfère qu'elle vous le confirme

11/03/2010 23:32:05 par Isabelle Fromantin

C'est une bonne idée de prendre contact avec Andrée Alice car c'est en effet ça spécialité. Pour avancer déjà un peu sur la question: - si plaie artérielle + en absence de revascularisation => on ne fait pas de psts très humides car la détersion (autolytique ou non) ne sert pas à gd chose => mauvaise circulation artérielle, donc risque de re-nécroser aussitôt => et vous allez "courir" derrière votre nécrose....Dc: on a tendance au contraire à assécher Par ailleurs, la peau péri lésionnelle de ces patients est généralement très fine et fragile et supporte mal l'excès d'humidité - si plaie artérielle, mais revascularisation => tt redevient plus simple avec cica en milieu humide (la peau reste cependant fragile)

12/03/2010 17:04:47 par LGH  

Je pense qu'ilest prejudiciable d'amener de l'hydrogel sur plaie à risque d'infection , je suis plus en faveur d'un dispositif type HYDROCLEAN pour la detersion necrotique et ensuite de passer à un ALGINATE pur pour la detersion fibrineuse ?

12/03/2010 22:22:55 par Isabelle Fromantin

Hummm ... l'Hydroclean est un bon produit, mais pas sur une indication de plaie artérielle (trop humide)

14/03/2010 10:39:40 par MAGUY  

La plaie du patient concerné se situe sur le coup de pied: en position couchée, le patient à tendance à croiser les pieds trop souvent, d'où se problème. En dessous de cette plaie, le patient a eu une amputation métatarsienne, et en amont la pose de stent. On a eu aucun mal à cicatriser l'amputation. La plaie du coup de pied était très sèche, mais vu qu'il y avait eu revascularisation, on a décidé de mettre un hydrogel, efficace, mais sous la nécrose beaucoup de fibrine très filamenteuse très adhérente. Je vous envoie la réponse d'Andrée Alice Allain qui m'autorise à vous faire passer son courriel: "Bonjour, je vais répondre à vos questions par des questions!!!! Il me manque des précisions, En effet, les plaies artérielles sont de 2 types, la prise en charge est completement différente. On observe les ulcéres artériels dont les soins sont classiques et adaptés au stade et aux exsudats avec des protocoles consensuels. Trés à part et souvent mal pris en charge, on observe les stades 4 distaux (orteils, pied ) qui doivent bénéficier de soins locaux particuliers . Ces plaies sont à haut risque infectieux , douloureux, sans coussin adipeux ni sous-cutané ( c'est ce qu'on appelle vulgairement la gangréne ) Les soins consistent à assécher les lésions ( à les momifier) pour éviter une infection et une exposition osseuse par humidification, en attendant le bilan et la chirurgie et/ou une amputation. Un stade 4 distal humide évolue et s'aggrave alors qu'un stade 4 sec se délimite et se stabilise dans la plupart des cas. Une nécrose humide distale avec ostéite = amputation mineure puis majeure si pas de revascularisation. Par contre, on peut garder une nécrose séche sous surveillance pendant des mois .L'objectif n'est pas la cicatrisation de la lésion mais d'éviter l'amputation. Les soins locaux sont éosine sur la lésion sans déborder ( tannant) , si la lésion est humide , Actisorb Argent ( utilisation du charbon qui absorbe et qui asséche, étude à l'appui) Tous mes patients bénéficient de ce protocole, le but est "ne pas nuire", ne pas aggraver et gagner du temps. J'ai l'habitude de maintenir ce protocole jusqu'au bourgeonnement si il en à...souvent la nécrose diminue puis disparait ( c'est long, c'est détersion spontanée retardée) Pour info, j'utilise le même protocole sur les escarres talonnieres chez les patients AOMI ( ce sont des stades 4....) L'autre type de plaie est l'ulcere artériel pour lequel j'utilise des traitements classiques à savoir : hydrogels sur nécrose et fibrine séche, alginate ou hydrofibre sur fibrine, bourgeons et exsudats++, hydrocellulaire sur bourgeons et exsudats moyens , hydrocellulaire ou tulle ou interface sur épidermisation. Aprés, on rentre dans les particularités ( infection, lenteur de cica etc) J'ai bannit les hydrocolloides depuis longtemps car bcp d'inconvénients ( adhérents et douloureux au retrait, odorants et occlusifs avec risque infectieux majeurs) et ne facilitant l'analyse de la plaie Bien sur la priorité ( une fois l'étiologie traitée), c'est la détersion mécanique facilitée par les pansements humides. Par contre, chez le patient AOMI algique en attente de revasularisation, je limite les gestes agressifs et l'utilise les pansements adaptés En ce qui concerne votre patient, quel type de plaie? est-il revascularisé? Le meilleur moyen de ramollir la fibrine c'est l'hydrogel, je conseille plutôt intrasite conformable à la taille de la plaie +compresse humide et ce jusqu'au ramollissement de la fibrine) Les gels sont agressifs pour la peau et demande d'y associer un film transparent ou HC films Ce n'est pas logique d'utiliser un alginate avec un film et vous n'aurez pas de bons résultats avec des psts"sandwichs". De toute façon, ce sont des plaies longues à cicatriser, il faut de la patience et surtout bien choisir le DM Donc 2 types de plaies dans l'AOMI et 2 traitements différents mais qui sont primordiaux pour éviter des amputations. J'espere vous avoir été un peu utile....vous pouvez mettre ma réponse sur le site de la SFFPC Cordialement Andrée-Alice Allain" Donc, si j'ai bien compris, nous continuons avec ce patient avec un alginates. Merci à Andrée Alice et à vous autres sur ce forum de la SFFPC

14/03/2010 14:15:00 par LGH  

A mon avis , EOSINE dangereux car il faut surveiller l'inflamation , "n'est il pas" ? De plus doit on faire la difference entre un ALGINATE CMC et un ALGINATE PUR ? Ensuite je prends bien note du protocole d' A .A. ALLAIN

06/03/2011 14:18:11 par HENNEBUTTE NATHALIE  

madame ma tante souffre d une plaie d amputation de l orteil du a une mauvaise circulation de sa jambe.Son état de sante ne permet pas d 'intervenir sur plan.Elle souffre le martyr comme tous les amputes d autant plus que la plaie reste béante avec un peu de fibrine. l infirmiere qui lui fait ses pansements lui applique un hydrogel et une compresse; j ai ete infirmiere pendant 20 ans auprés de personnes agees et le traitement de cette plaie me parait aberrhant; Je vis a 500kms de ma tante et je ne peux malheureusement pas rencontrer le personnel qui s en occupe mais je suis en relation avec son medecin traitant. Pouvez vous me conseiller sur un type de pansement adapté. Merci cordialement

04/12/2012 20:32:28 par Attouch  

mon mari a été amputé depuis le 25 juin 2012 après 17 jours on lui a réajusté le moignons jusqu"à ce jour une partie a été cicatrisé mais une partir est restée ouverte même béante et pleine de fibrine et chaque l' infirmier lui fait un genre de curetage pour lui enlever la fibrine mais aucune amélioration cherche une réponse où une orientation

26/04/2013 19:37:33 par Lucie  

Bonjour, je suis en école d'infirmière et je prends en charge un patient atteint d'athérosclérose qui a 3 orteils nécrosés. La nécrose est sèche et dure. Le médecin a prescrit un pansement avec de la crème bétadinée et un tulle gras. Cela favorise donc un milieu humide. J'ai lu vos questionnements précédents et je me demande donc si cette prescription est adaptée et si il ne serait pas plus favorable d’assécher la nécrose. Merci pour l'intérêt que vous porterez à ce questionnement. Cordialement, Lucie

10/03/2014 12:21:20 par Bigou Cha5FRPntal  

J'ai une plaie artérielle du petit orteil. Aspect nécrotique Taille pièce de 50 cts t trait PSG hydrocellulaire qui ne marche pas trop bien .que dois-je faire? Merci

1 2    

Répondre à "Plaie artérielle et pansements types hydrocolloide"

Recopiez le code de l'image ci-dessous :
Captcha  

Scroll to Top