Forum Plaies et Cicatrisations

Forum

Revenir à la liste des sujets

1 2 3    

30 messages

Biafine sur ulcères de pieds + les traitements déjà suivis!

05/04/2007 03:31:27 par Marie-Chantal  

Bonsoir à tous. Mon oncle souffre d'ulcères artérielles sur le pied droit depuis 5 mois (malléole extérieur et 5 petits ulcères autour + 2 ulcères sur le devant du pied). A la suite d'une allergie médicamenteuse à l'hôpital, des plaies sont apparues sur les pieds et jambes. Des croûtes noires ont recouvert ses plaies, une mauvaise prise en charge du dermatologue de l'hôpital a laissé mon oncle sans traitement pendant 3 semaines. Au retour à la maison, notre médecin traitant a essayé: fucidin et flamigel sans succès et ensuite isobétadine pour enlever les nécroses noires. Nous avons dû patienter 1 mois 1/2 pour voir un dermatologue connu et pourtant. Traitement : nettoyage à l'isobétadine savon puis application d'eau de Carrel "pommade blanche" (voici la formule: chloramine 80mg, huile de foie de morue 10g, cholestérol 4g, eau 40g, vaseline blanche ad 100g). J'apprendrai plus tard par l'infirmière que isobétadine et eau de carrel sont incompatibles. Les ulcères n'en finissaient pas de supurer. Le dermato décide au bout de 2 mois 1/2 de passer au duoderm à changer tout les 3 jours. Au bout de 15 jours, aggravations des ulcères: rougeurs autour des ulcères triplées, apparitions de cloques qui deviendront des ulcères, fibrines importantes. Mon oncle ne supporte plus aucuns sparadraps sur la peau, on utilise uniquement des bandes. Il y a un mois, nous apprenons alors l'existence d'une infirmière spécialiste en plaies diverses. Pendant 3 semaines : nettoyage au sérum physiologique et ensuite application de purilon et isobétadine gel pour moitié moitié. Bonne évolution: surinflamation et infection diminue. Mon oncle a subit dernièrement une sympatholise sur le nerf du côté droit. A la suite de cette opération, constatation d'un assèchement important de tout les ulcères: fibrines plus épaisses encore, nécroses noires réapparaît sur 3 ulcères sans compter sur la peau tout autour très sèche. L'infirmière décide d'utiliser de la biafine (connue sous le nom de "Biophadine" en Belgique), je l'applique depuis 1 semaine sur les ulcères en couche très épaisse. Je constate que la fibrine est attaquée de manière optimale et que la peau n'est plus sèche comme avant Ce matin, nous revoyons l'infirmière et je suis inquiète. Il y a de forte change qu'on revienne à l'ancien traitement (purilon+isobétine gel), l'utilisation de la biafine étant transitoire. Ma question: la biafine est-elle capable de déterser complètement les ulcères? Je signale que mon oncle n'a fait aucunes réactions allergiques au produit et je me demande si il ne pourrait pas continuer avec la biafine mais est-ce dangereux ?? Une autre question: mon oncle souffre énormémenent 24h/24h, plusieurs antidouleurs utilisés sans réel efficacité, que puisse faire? Merci de votre aide et excusez-moi d'avoir été si longue. Marie-Chantal

08/04/2007 18:12:49 par Jn Beck  

Bonjour, 1° le patient serait-il également diabétique? 2° en parlant "d'ulcères artériels": a) quel est l'état de ses artères exactement? b) y-a-t-il eu consultation auprès d'un chirurgien vasculaire? 3° au point de vue des douleurs, dans le cadre d'une artérite stade IV (nécroses et plaies), le meilleur traîtement des douleurs est le renouvellement de l'apport de sang en espérant vous avoir fourni des informations utiles à bientôt, jnb

19/04/2007 02:47:27 par Marie-Chantal  

Bonsoir jnb, Le patient est effectivement diabétique de type 2, il suit un régime strict avec succès. Oui, mon oncle est suivi par un chirurgien vasculaire, la sympatholyse lombaire droite a eu lieu le 22 mars. Les examens avant l'opération: "Jambe droite": principalement, micro-angiopathie périphérique. Un contrôle aura lieu le 4 mai pour voir évolution. Concernant le traitement des ulcères, la biaphine (connue sous le nom de ''Biophadine'' en Belgique) est toujours utilisée. Une amélioration notable: la fibrine part petit à petit, on commence à voir la chair bien rose même sur la malléole. Néanmoins, 2 ulcères résistent à ce traitement: l'un est situé sur la cheville(au-dessus de la malléole) et l'autre sur le pied. Mon oncle a des périodes de non souffrances, les antidouleurs font plus d'effets. Que voulez-vous dire par apport de sang? J'oubliais, mon oncle prend du sintrom (anti-coagulant). Voilà, en vous remerciant pour votre intervention. Marie-Chantal

12/05/2007 12:33:44 par JN Beck  

réponse à Marie-Chantal; en parlant d'apport de sang, je voulais parler d'augmenter le volume de sang amené dans la jambe; soit par les artères mêmes du patient, soit par des opérations diverses (dont la sympathectomie lombaire fait partie..). par ailleurs, la "fluidification" du sang par le sintrom doit être efficace et bien contrôlée par des prises de sang régulières. à bientôt, jnb

12/05/2007 20:41:31 par Marie-Chantal  

Bonsoir jnb, Le contrôle du 4 mai (évolution depuis la sympatholyse) a révélé une amélioration légère de l'apport de sang). Plusieurs grosses artères sont bouchées et donc se sont les petites artères qui doivent jouer leurs rôles. Pour les 2 ulcères résistant, ils montraient un signe de réinfection, utilisation de l'isobétadine et du purilon pendant quelques jours car la peau sèche fortement ce qui a pour conséquence que la peau se troue et 2 petites ulcères se sont ouverts. Le traitement des ulcères continuent avec la Biaphine (biophadine en Belgique). Les résultats sont remarquables, la fibrine part doucement mais sûrement et de plus, la peau reprend petit à petit une teinte naturelle. J'ai fait des recherches sur la Biaphine (nom connu en France) et je suis tombée sur un rapport du laboratoire qui fourni cette pommade. Le rapport indiquait que la Biaphine ne devait pas être reconnue comme traitement contre les ulcères. Je suis un peu surprise de cette découverte. La stomathérapeute qui soigne mon oncle utilise cette crème sur plusieurs patients avec succès. Je me demande si le prix bon marché de cette pommade ne serait pas la véritable raison qui pousse ce laboratoire a ne pas la recommandé dans le traitement des ulcères. Peut-être ont-ils un autre médicament pour les ulcères et plus coûteux? Je vous remercie pour votre intervention. A bientôt. Marie-Chantal

13/05/2007 11:56:39 par JN Beck  

bonjour Marie-Chantal; en ce qui concerne la reconnaissance de la Biafine (pommade d'origine française, il est vrai) en matière de traîtement des ulcères, c'est effectivement négatif;....mais tel que vous le dites vous-même, cela marche quand même! en fait, en matière de soins de plaie, il y a la méthode "moderne" (en milieu humide,etc.), les anciennes étant "bannies". le seul problème est que comme souvent en médecine il y a "l'école" et la réalité sur le terrain: il faut donc essayer....vieil adage: ce qui marche quand les règles actuelles n'apportent pas d'effet positif, ne doit pas être mauvais;...et souvent dans ces cas les "anciennes recettes" aident! donc il ne faut pas oublier les anciennes thérapies! à bientôt, jnb

13/05/2007 15:00:26 par Marie-Chantal  

Bonjour jnb, Le dermatologue qui soignait au début mon oncle, ne jurait que par l'eau de Carrel (qui semblait être la crème miracle car dans le passé, mon oncle avait déjà été soigné avec). Elle n'a pas donné de bons résultats cette fois-ci car le dermatologue n'a jamais remis le traitement en question, au bout de 2 mois, il propose de faire un doppler des jambes dans la clinique où il travail x jours par semaine. Mais le chirurgien vasculaire rencontré n'était pas compétent. Il a dit que la circulation était assez bonne (ce qui était faux) et prescrit du praxilène 3 fois par jour. De plus, ce dermatogue a voulu qu'on mette du duoderm (plaque pour maintenir un milieu humide), quelle catastrophe. Nous avons eu de la chance de prendre contact avec cette stomathérapeute très compétente, elle a tout de suite vu qu'il y avait infection et qu'aucuns traitements ne pourraient alors marcher sur les ulcères sans soigner d'abord cette infection. Elle nous a dirigé vers un chirurgien vasculaire de sa clinique (la clinique universitaire de Mont-Godinne en Belgique), examens et opération a suivi. Donc les anciens praticiens ne se remettent pas en question au vue des nouveaux traitements pouvant exister. Les débutants risquent eux de ne pas penser aux anciens remèdes. Quand je parlais de l'eau de Carrel, on me demandait toujours qu'est-ce que c'est? Je ne sais pas comment cela se passe en France mais en Belgique, le manque de connaissances et de reconnaissances de l'efficacité de certains remèdes est une réalité. Je vous donne un exemple personnel, je suis soignée pour des allergies, après plusieurs années avec le même médicament sans problèmes, mon pneumologue a tenu a le changer pour une nouvelle génération. Pourtant, mon médicament donnait de très bon résultat et est toujours sur le marché. Voilà. Bon dimanche. Marie-Chantal

26/12/2007 16:22:46 par Quelqu'un

bonjour j'ai des ulcéres qui s'agravent de plus en plus j'ai faitv des dopplers ils ont rien trouver depuis 1 mois sa remontent sur les jambes et me demange jour et nuit j'en peux plus j'ai consulter en dermateaux leur pansements on agraver les plaies . je me nettoie avec du serum phisiologique et apres je passe sue les ulceres cicalfates (pommade de avéne ) . au debut j'avais que 1 ulceres au pieds cote droit de la cheville je l'ai depuis 2002 . or depuis 1 mois des demangesons sur les jambes que je ne peux controler me provoque des petits trous recouverts de croutes noires le dr dit c'est pas grave on va attendre que vos plaquettes remontent (j'ai que 2000 plaquettes au mm3) ayant un purpura trombophenique du moins c'est ce que l'hemato ma dit il faut enlever la rate pour voir les plaquettes remonter (pas garantie à 100/100 ). mais bon en attendant il mon bourrer de cortisone j'ai prit 20kg j'en peux plus . si vous connaisser une bonne pommade svp mes jambes m'inquiéte . merci bon courage à tous

18/11/2008 14:25:02 par Deriaux  

puis -je utiliser de biafine sur un ulcere propre

20/11/2008 22:01:57 par Marie-Chantal  

Bonsoir, Le mieux, serait d'être suivi par une stomathérapeute appelée plus communément infirmière des plaies. Chaque hôpital dispose au moins d'une infirmière des plaies. Elle pourra faire une première analyse visuelle de vos plaies et reconnaître notamment si un signe d'infection est présent. Si infection, aucunes crèmes ne marchera, la prise d'antibiotique spécifique et d'un traitement sur les jambes pour faire partir l'infection est nécessaire. Bien à vous.

26/07/2010 14:12:05 par Myriam  

bonjour à tous qu'appliquer sur la peau peri ulcereuse qui est rouge et extremement douloureuse ? l'ulcere lui etant en cours d'epidermisation. Merci de votre réponse.Les compresses sont devenues insupportables ainsi que la bande de contension. Merci de vos réponses. Sincèrement

1 2 3    

Répondre à "Biafine sur ulcères de pieds + les traitements déjà suivis!"

Recopiez le code de l'image ci-dessous :
Captcha  

Scroll to Top