Forum Plaies et Cicatrisations

Forum

Revenir à la liste des sujets

1

6 messages

Mediacalcose, diabète, dialyse et escarre.... que faire?

28/06/2016 12:06:27 par Régis  

Bonjour, Infirmier, je prends en charge une patiente dialysée, diabétique avec une mediacalcose des artères tibiales antérieures et postérieures, amputée d'un orteil (avec des difficultés de cicatrisation dirigée), et surtout avec une escarre talonnière stade 4. Pour cette patiente, je me pose la question d'une TcPO2 pour voir une éventuelle ischémie qui pourrait dicter la prise en charge. Le doppler fait en novembre 2015 montrait une mauvaise perfusion déjà mais le médecin préférait ne pas la revasculariser du fait du risque de re-sténose important. Dans ce contexte, mon raisonnement est simple : si le membre est correctement perfusé (ce qui pourrait être objectivé par la TcPO2), on fait une détersion de la nécrose et on prévient la patiente qu'elle part pour plusieurs mois de pansement en cicatrisation dirigée. Si le membre ne l'est pas, une discussion doit avoir lieu avec elle : Soit on part sur uen revascularisation malgré tout mais j'ai entendu dire qu'une mediacalcose contre-indiquait un geste endo-luminal (vrai ou pas?), soit on part sur une amputation trans-tibiale, soit sur une momification mais dans ce dernier cas, quel pourrait être le protocole? Sachant que la patiente a du mal a tenir la décharge et qu'un matelas à air la rend nauséeuse, même en mode statique... Que pensez-vous du raisonnement?

30/06/2016 14:23:10 par Sergio

Perso, je pense qu il y a des spécialistes pour répondre à toutes ces questions: les chirurgiens vasculaires. Ce sont les seuls à pouvoir prendre les décisions sur les techniques endo luminaires par exemple. Et si ils estiment que la revascularisation n est pas souhaitable, il faut les écouter. Les chirurgiens n ont pas le bistouri entre les dents. Avez vous un service de consultation pour plaies chroniques? Les médecins généralistes font un boulot formidable, mais il faut qu ils acceptent de passer la main. À chacun son métier. Bon courage

01/07/2016 06:11:22 par Régis

En l’occurrence, je suis infirmier en clinique cardiologique. Je me pose surtout la question de : est-ce qu'on part sur un protocole pour une guérison ou sur un protocole de plaie "palliative"? NB : je viens d'avoir le DU de cicatrisation et donc, on me balance le cas dans les dents (j'ai connu plus simple comme cas !) mais, comme vous l'avez souligné : je ne suis qu'infirmier et pas médecin, encore moins chirurgien vasculaire. Donc, l'orientation de la patiente, je ne la contrôle pas.

19/07/2016 12:30:28 par TA9Rz2nNS0  

Just recently I found your blog and imdteiaemly bookmarked it. What fun! You have such great ideas and I have used some of your vintage prints. Thank you, thank you…

28/07/2016 09:14:00 par Regis

Je reviens dans ce sujet pour donner des nouvelles et un protocole qui, je l'espère, est adapté. La dilatation des artères jambières a échoué, mais la patiente n'est pas pour le moment, sur une voie d'amputation, l'ischémie n'étant pas critique. On est parti sur une momification de l'escarre talonnière avec bétadine, pst secondaire quelconque (ici, un hydrocellulaire). Petit a petit l'escarre se détache des berges, nous découpons la partie soulevée et attendons une épidermisation mais cela est très long. Compte-tenu de l'artérite et du diabète, une detersion mécanique potentiellement traumatique est exclue. Une surveillance étroite des berges est en cours. On croise les doigts pour que ca ne tourne pas en eau de boudin.

28/07/2016 16:43:59 par Sergio

Désolé, votre message du 1er juillet m a échapper.... Tant mieux si vous avez trouvez une solution à ce problème.... Et oui le soucis lors d une revascularisation impossible :-( Comme vous disiez, nous ne sommes "que"des infirmiers....

1

Répondre à "Mediacalcose, diabète, dialyse et escarre.... que faire?"

Recopiez le code de l'image ci-dessous :
Captcha  

Scroll to Top