La prescription infirmière

Base de connaissances

Retour au sommaire de la base de connaissances

Elle est depuis peu accordée aux infirmiers. Vous trouverez le texte officiel de l'arrêté du 13 avril 2007 fixant la liste des dispositifs médicaux que les infirmiers sont autorisés à prescrire en téléchargeant le document suivant :

Télécharger le questionnaire
Document PDF de 10 ko

Selon vous, la prescription infirmière est-elle un succès ? Ne change-t-elle rien à votre pratique ? Vous fait-elle peur ? Avez-vous besoin de plus de formations ? Devrait-elle ne pas être accordée à tous ? Vous sentez-vous prêts ? Avez-vous déjà réalisé une ordonnance ? Nous serions ravis de recueillir vos impressions à ce sujet.

Laissez-nous vos questions et impressions ci-dessous.

Discussion sur la prescription infirmière

Discussion

   
 
3 4 5 6 7 8 9 10 11
 
   

127 messages

La prescription infirmière

06/12/2007 19:26:49 par Marie-françoise GOMEZ  

bonjour à tous: exact, un forum est un lieu de discussion sur un thème donné, c'est pour celà que les propos sur la vaccination antigrippale, la pose de bas de contention, la prise de tension artérielle gratuites étaient hors sujet et n'apportaient rien au débat sur la prescription infirmière: Ou voyez vous une pensée unique ??Le débat contradictoire ne signifie pas d'être irrespectueux avec ses collègues (la masse comptable, les IDE à démarche mercantile, ces gens là., discuter devant son miroir ..) La prescription est un droit et ne peut être remis en cause .La formation continue va devenir obligatoire pour les infirmiers ainsi que les EPP (comme l'a déjà dit sylvie) . En temps que DU , comme celà a été maintes fois écrit, nous devons former nos collègues et non, nous approprier le droit exclusif de prescrire pendant que nos collègues prescriraient uniquement le sparadrap, les compresses . DU= compétent, Non DU = incompétent, est un discours réducteur et dangereux comme l'a déjà dit sylvie, ... vous connaissez le proverbe"diviser pour mieux règner"Les médecins qui lisent ce forum doivent bien rire , Est ce qu'un médecin qui a un DU de gérontologie, traterait ses collègues non DU, d'incompétents à suivre les personnes âgées ?....Je ne crois pas

07/12/2007 08:56:21 par Sylvie Palmier  

Avec ce droit de prescription, c'est notre "histoire" qui se construit ... Alors que cela fasse couler beaucoup d'encre , et ouvrir de nombreux débats c'est normal .... mais rappelons nous toujours qu'il restent primordial de se respecter les uns les autres ... Et pour poursuivre il me vient une question; comment croyez vous que les médecins ont-ils développer leur compétence pour la prescription des pansements ? ( je vous rappelle que sur 7 ans d'étude ils ont suivant les fac de 2 à 5 heures de cours sur le sujet )......Mais n'allez pas croire que mon intention est de "tirer" sur eux . Seulement pour souligner que les choses se construisent au quotidien individuellement et unitairement sur le plan collectif d'une profession. Se souvenir qu'il y a une distinction entre le savoir et la technique, se souvenir que toute reconnaissance socio professionnelle passe aussi par une question économique ... Parler formation, initiale, continue, de reconnaissance financière même si cela créer qq tensions, c'est le témoin que nous sommes en devenir entre un passé déjà passé ( mais présent encore dans nos mémoires) et un futur encore à venir. Le décret est paru, nous avons à anticiper cela dans les IFSI d'abord. Ensuite en formation continue. Mais l'évaluation de nos pratiques doivent être un souci permanent. Dans l'immédiat nous avons sur le site de notre assos réseau ville hôpital de ma région une rubrique cas clinique proposer la possibilité aux IDE d'adresser leur situation avec photo et choix local, et des experts en ligne ( médicaux et IDE référentes ) peuvent discuter avec eux ...la pluralité des propositions que nous pourrons faire pour améliorer le service rendu ne peut être que profitable. Travailler avec des services vasculaire ( nos métiers doivent évoluer dans leur territoire) , comme Patrick, se lancer dans la formation comme Marie Françoise , envisager une bataille plus syndicale , comme Bernard ... C'est tout cela qui fera avancer , sans laisser aucun des domaines sur le bas de la route . ET cela notre force , cela. Si ce discours peut vous paraitre qq peu idéaliste , moi c'est "l'essence de mon moteur "qui me permets d'avancer sur le plan professionnel depuis 26 ans ....

07/12/2007 09:51:25 par Marie Françoise Gomez  

Un grand merci à Sylvie

09/12/2007 01:32:01 par Franke  

est il indispensable d avoir un cabinet pour exercer en liberal

12/12/2007 09:43:47 par Blanquier Patricia

bonjour, il est indispensable d'avoir un local si tu t'installes à ton compte Franke. Je suis tout à fait d'accord avec Marie Françoise quant à la formation des IDE dans la prise en charge des plaies, et que nous devons nous mêmes aider nos collègues et éventuelllement les conseiller si celles-ci veulent bien aussi remettre en question leurs connaissances...et là, je crois que cela rest encore difficile. De plus, je pense qu'il faut arrêter de "tirer "sur les uns ou les autres et en fin accepeter de travailler ensembles, de toutes manières, malgré octroi de la prescription infirmière, nous restons dépendantes des médecins. Il faut que les infirmières démontrent leurs capacités dans le raisonnement clinique et dans leur compétences (ceci par l'acquisition de DU) pour réussir à travailler avec d'autres partenanres. Il faut arrêter de se placer en victimes....

16/12/2007 22:40:52 par IDE Liberal Marseille

Infirmier Liberal depuis 26 ans à Marseille.... La prescription est le seul sujet du forum . OK Chaque IDE sera libre ou non de prescrire en fonction de ses competences et engagera sa propre responsabilite professionnelle , administrative vis a vis des depenses engendrees , de la sante des malades et du suivit des multiples pathologies auquelles nous pourrons etre confrontes a domicile.... Cette "avancee" est sans aucun doute d un interet indiscutable face a l 'urgence du moment: manque de materiel chez le malade,rarefaction et absence chronique des medecins ( voir le W.End) et aussi face aux depenses generales de sante ( visite chez le Dr ) QUESTIONS en vrac et CAS CONCRETS ADMINISTRATIVE :Description d une ordonnance papier IDE : maladie ALD ou AT avec date ? svp Sur le terrain ,comment definir la prise en charge si la prescription IDE est en ALD AT ou non en l 'absence du medecin ? ( du W.E a une semaine sans remplacant , deja vecu ) Ex: Une brulure accidentelle à la main chez un hemiplegique suivit .... C est une urgence , prescription ALD ou non pour le materiel ? Suite une chute , le patient suivit en AT ( ex anticoagulant ) vient vous consulter pour un soin infirmier ( Dr absent !!! ) ex : chute plaie au visage ,comment prescrire l ordonnance ? AT ou non ? Dans ce cas particulier , en a t -il le droit ? La Securite Sociale m est l 'accent sur la justesse des exonerations et elle n est pas tendre avec les erreurs et les abus. ( voir certains courriers de la CPAM chez les medecins ) PROFESSIONNELLES Quelles sont les parts de responsabilite IDE / Dr par TRT IDE suite eventuelles complications ? La prescription IDE NOMINATIVE n 'entrainera t-elle pas à long terme et de facon generale une dependance IDE QUOTIDIENNE par desaffection progressive des Dr pour les ordonnances a visees IDE ; Ex Pour ce soin ,demander ou telephoner a votre IDE pour la prescription , donc attention à etre encore plus disponible pour gratter du papier et eventuellement au pharmacien pour confirmation du TRT prescrit !!!!! Donc competents ou non , les prescriptions INFIRMIERS ne risques t-ils pas de nous etre imposes par rarefaction geographique des medecins ou autres motifs ? FINANCIERE Un rapport financier des ordonnances prescrites sera t il comptabiliser dans le bilan d activite individuel professionnel annuel de l' IDE ? SALUTATION Je pense avant tout que cette " avancée" est une manoeuvre preventive face a une diminution du contingent medical et " trou de la Sécu". Excepté quelques ordonnances d urgences , ne risque t-on pas de se retrouver tels certains medecins ,esclaves prescripteurs .

17/12/2007 21:20:30 par Marie Françoise Gomez  

Bonjour, en réponse à "IDE libéral de Marseille", je suis moi-même libérale depuis 1980 . La prescription infirmière a nécessité une modification de l'article 4311-1 du CSP puisque prescrire ,était , jusque là, une prérogative médicale.Je rappelle toutefois qu'elle s'inscrit dans un cadre réglementaire précis puisque l'IDE ne peut prescrire que dans le cadre d'une prescription médicale de soins infirmiers et pendant la durée de celle ci(C'est bien là tout le paradoxe, l'infirmière prescrit mais sur prescription médicale):nous ne sommes pas en 1° ligne. Nous restons une profession médico-prescrite. Donc , si la prescription médicale de soins infirmiers est avec une identification de prise en charge en ALD , la prescription infirmière sera en ALD. Un patient ne peut se rendre à un cabinet infirmier ou appeler une infirmière pour intervenir en première intention sur une plaie accidentelle: Si par contre , un patient est en soin avec un infirmier pour, par exemple ,des injections et qu'à notre arrivée le patient nous montre une plaie qu'il vient de se faire , l'infirmier peut sans prescription médicale effectuer un soin d'urgence (c'est prévu dans le CSP) mais il ne peut prescrire. Il doit l'envoyer consulter un médecin avec son protocole écrit et le médecin prescrira alors des soins infirmiers pour une durée donnée , durant laquelle l'IDE pourra alors prescrire. En terme de responsabilité , comme je l'ai déjà écrit en début de forum en réponse à Evelyne, même avant le droit de prescription, l'infirmier était responsable (CF , plus HAUT).Beaucoup de questions que vous posez, ont eu réponse tout le long de ce forum. Dans tous les cas, la responsabilité médicale reste acquise puisque le médecin choisit de déléguer cette prescription en ne mentionnant pas d'avis contraire, ce qui n'est pas le cas dans le transfert de tâche . Il n'y aura pas de rapport financier d'économie de prescription IDE sur le bilan d'activité individuel mais les économies engendrées devraient être redistribuées sur toute la profession (TEXTE DE LA CONVENTION SIGNEE EN JUIN) mais , si c'est comme les revalorisations au 1 juillet .......no comment..... J'espère avoir répondu à vos interrogations (laissez votre indentité se sera plus convivial.

22/12/2007 21:31:40 par Blanquier Patricia IDE LIB2RALE

Bonjour, je suis à la recherche d'un/e infirmier/e qui aurait mis en place une consultation en plaies et cicatrisations. si cette personne peut me parler de la façon dont elle a construit son projet, les difficultés qu'elle a rencontrée, je serai trés heureuse. De plus il serai interessant d'avoir l'avis des médecins/spécialistes, sur cette mise en place de la prescription infirmière; Merci

02/01/2008 15:32:36 par Rachad  

Bonjour, je suis étudiante en soins infirmiers( 3eme année). Je dois réaliser un travail de fin d'étude et pour cela j'ai voulu choisir un théme nouveau. J'ai donc décidé de travailler sur le sujet: Le droit de préscrire aux IDE, avec comme question de départ: En quoi le droit de prescire peut-il apporté à la profession d'IDE? Cette question a été validé par mes formatrices, or je me trouve un peu en dificulté pour la question de recherche, car j'ai du mal à prendre une piste surtout que le thème est assez récent! En fait, je m'interroge sur ce que va changer cet arrêté du 13 avril 2007 tant sur le plan des études, des compétences, de la responsablité, la revalorisation de cette profession... Je suis un peu perdu, je ne sais vers quelle direction aller! En cherchant sur internet j'ai découvert ce forum, que je trouve d'ailleurs trés intéressant. C'est pour cela que je fais appel à vous pour des conseils, des idées ou juste un avis. Merci de m'avoir lu.

03/01/2008 08:56:50 par Sylvie Palmier  

Pour répondre à Patricia, la mise en place de consultation plaies et cicat en établissement commence à "fleurir " dans pas mal de ville . Mais je n'ai aucune idée d'experience purement libérale. En revanche , sur ma région, nous avons créé au sein du Réseau Ville Hôpital une experimentation de mise à dispo d'IDE libérale experte qui assure une vsite à la demande des professionels en difficulté dans la prise en charge d'une plaie, et assure un suivi. Cette aventure est financée depuis 3 ans , amis nous arrivons au terme des subventions accordé dans le cadre du FAQSV. Nous devons renégocier ...Vous pouvez retrouvé le témoigange dans l'IDE magazine libérale N° 224 Mars 2007

   
 
3 4 5 6 7 8 9 10 11
 
   

Répondre à "La prescription infirmière"

Recopiez le code de l'image ci-dessous :
Captcha  

Scroll to Top