La prescription infirmière

Base de connaissances

Retour au sommaire de la base de connaissances

Elle est depuis peu accordée aux infirmiers. Vous trouverez le texte officiel de l'arrêté du 13 avril 2007 fixant la liste des dispositifs médicaux que les infirmiers sont autorisés à prescrire en téléchargeant le document suivant :

Télécharger le questionnaire
Document PDF de 10 ko

Selon vous, la prescription infirmière est-elle un succès ? Ne change-t-elle rien à votre pratique ? Vous fait-elle peur ? Avez-vous besoin de plus de formations ? Devrait-elle ne pas être accordée à tous ? Vous sentez-vous prêts ? Avez-vous déjà réalisé une ordonnance ? Nous serions ravis de recueillir vos impressions à ce sujet.

Laissez-nous vos questions et impressions ci-dessous.

Discussion sur la prescription infirmière

Discussion

   
 
5 6 7 8 9 10 11 12 13    

127 messages

La prescription infirmière

04/02/2008 10:55:10 par Bernard GALLIFET  

Désolé, j'ai mélangé les pages... et répondu à la première. Merci de ne pas tenir compte de mon message. Bernard.

09/02/2008 19:57:24 par Blanquier Patricia

j'ai noté ton adresse Jc merci et à bientôt Sylvie, je pense qu'il faut retenir les bonnes idées pour faire notre métier à par entière et non pas par petit bout qui respecterai les circonstances économiques du jour je m'entends nous avons tous faits des études longues difficiles un parcours professionnel riche et cela nous ne pouvons pas le déléguer car je pense qu'à force de déléguer nous ne serons plus des infirmières et surtout pas des médecins alors soyons nous avec nos compétences, que nous chercherons à améliorer avec l'évolution des techniques et non pas en nous débarassant de cerzataines aptitudes professionnelles pour des raisons bien souvent financières et politiques. grâce aux formations que j'ai faite je me reconnais enfin comme infirmière et non pas comme les mouvements politiques veulent me voir en ce moment.

11/02/2008 18:42:01 par Palmier Sylvie  

A Patricia : Je suis bien d'accord avec toi... Je dis pas que je suis OK pour déléguer ce soin . Mais simplement je dis que le texte peut entrainer une toute autre lecture que celle qui a alimenté nos débats jusqu'ici . Nous causons beaucoup lien médecin / ide, et nous n'envisageons pas de l'autre côté ....J'interviens pas mal en formation sur la prévention d'escarre dans les MDR, dans les CCAS et croyez moi les personnes qui interviennent au plus près du patient ne sont pas toujours les IDE....Et recemment dans une clinique privée , sous le principe que le travail en collaboration IDE AS est primordial ( et cela j'en suis certaine!) une Cadre validait qu'un groupe d etrvail présente les catégorises de pansement du stade 1 au 4 .... Si ce n'est qu'à titre informatif , pourquoi pas ...Or je suis pas certaine des objectifs .... Voilà ce qui me pose problème ......

12/02/2008 18:11:33 par Marie-françoise GOMEZ  

Bonjour à tous, je tenais à vous informer que suite à mon courrier, Mme MEKKI m' a appelé par téléphone pour me présenter ses excuses et exprimer sa compréhension totale à ma colère (excuse moi SYLVIE, mais il s'agissait bien d'un "COPIER COLLER" de mes propos sur une trentaine de lignes et non d'une reformulation ou d'une interprétation)mais apparemment , il y a eu un problème au niveau de la rédaction. Mme MEKKI m'a expliqué que le projet qu'elle avait envoyé au JPC ,précisait mes nom et prénom ainsi que le site de la SFFPC en référence(elle m'a envoyé par mail le texte original) Elle devrait envoyer un article rectificatif au journal . Elle a rajouté qu'elle avait trouvé dommage que je n'ai pas été présente sur l'estrade de la séance plénière......compte tenu de ma connaissance du sujet. Elle m'a demandé de faire savoir toutes ces précisions: c'est chose faite. Personnellement , j'ai été déçu par cette séance plénière qui ne m'a rien appris de plus,et n'a pas permis d'évoluer, même pas de la part de l'avocat.D'ailleurs la responsabilté conventionnelle de l'IDE,n'a même pas été évoquée..... Attention , les IDE ne délèguent pas aux AS ou AMP ; ces dernières travaillent en collaboration et sous la responsabilté infirmière ,ce qui n'est pas du tout pareil d'un point de vue juridique. Seul le médecin délègue les soins aux IDE(rôle prescrit) Pour BERNARD, nous avons eu notre CPD hier, pas de problème sur sainté pour la prescription de sets: il faut savoir que chaque caisse est autonome et qu'ainsi ,en fonction de la force de persuasion ,certains directeurs accordent en local ce qui n'est pas accordé ailleurs. Il est vrai que la liste n'indique pas de manière littérale "sets à pansements" mais à moins de rester sur une interprétation rigido- administrative, on prouve qu'un set ne coûte pas plus cher qu'une liste détaillée. Alors astuce pour toi , pour contourner ton problème de refus: si tu veux prescrire un set, prescrit la liste des produits LPPR du set et joint un post it , pour demander au pharmacien de te délivrer cette prescription sous forme de set (les vignettes sont les mêmes)comme cela , tout le monde est content.( à absurbe , absurbe et demi) Je viens d'avoir les dates des formations que j'anime (cette année la CNAM consacre un jour entier à la prescrition sur les 3 jours de formation NGAP et relations conventionnelles) je rappelle que pour les libéraux cette formation est gratuite et que pour perte de ressources ,ils perçoivent 75 AMI par jour. Sur LYON: 7-8-9 avril sur SAinté: 28-29-30 avril sur Montpellier: 12-13-14 novembre sur clermont:9-10-11 juin une formation de 2 heures (très succincte) a lieu aussi à givors le 10 avril à l'hotel KYRIAD .Je l'anime avec la collaboration d'un labo.

12/02/2008 18:24:08 par Marie-françoise GOMEZ  

Oups , mauvaise manoeuvre: je voulais rajouter qu'au travers de ces formations répandues dans l'hexagone, je pourrai tous vous rencontrer La fermeté, le débat contradictoire, l'assertivité ne sont pas en contradiction du respect et de la collaboration avec les médecins mais je ne crois pas qu'un discours trop édulcoré et consensuel ,fasse avancer notre profession. Ce n'est pas par hasard que ce sont les libéraux qui sont à l'origine des grandes avancées car nous avons une liberté de paroles que n'ont pas nos consoeurs et confrères hospitaliers , coincés entre une hiérarchie et une administration........mais cette analyse n'engage que moi

13/02/2008 16:33:01 par Palmier Sylvie  

Est-ce toi qui vient sur les formations à Montpellier ...Ce serait l'occassIon de nous rencontrer un plus longuement que notre aparté parisienne... Je suis enchanté que les choses se soit arranger avec Me Hamon Mekki ( cela m'étonnait beaucoup d'elle....) A+

26/03/2008 15:28:19 par Ariane Lafond  

Bonjour tout le monde ! Je vous lis avec attention depuis que le forum est ouvert. J'ai un DU Plaies Cicatrisations (Montpellier). Aujourd'hui je vais commencer le CADCI à Saint-Etienne en même temps que toi Patricia et je serais très heureuse de te rencontrer car nous avons créer sur la région de St Etienne une association à propos de la consultation IDE et nous nous rencontrons environ une fois par mois pour parler de notre expérience. Marie-Françoise Gomez est d'ailleurs présente à nos réunion et membre actif de l'association. Je sais que par l'intermédiaire de la formation sur la consultation, beaucoup de groupes ou d'associations d'infirmiers se sont formés dans plusieurs régions et même en Martinique. Notre profession évolue et la profession d'infirmière prend une véritable dimension. J'espère que la consultation sera reconnue à l'avenir comme le droit de prescrire nous a été accordé ( même minime soit-il mais c'est un début). Aux infirmiers(ères) d'être à la hauteur. Nous sommes tous très motivés pour ça. Il n'y a qu'a lire ce forum.

27/03/2008 18:12:02 par Blanquier Patricia

bonjour, depuis que je fais la formation DU plaies et cica, je perçois la prescription oui comme une avancée dans notre profession, mais aussi une responsabilité importante au vue de notre manque de connaissances dans la prise en charge des plaies, certes nous faisions appel au médecin avant mais c'etait lui qui portait la responsabilité de son écrit. de plus d'après ce que j'ai compris certains produits sont revus par la secu quant à leur efficacité!!!alors prudence, et 'humilité aussi,

15/05/2008 12:26:50 par AB

en lisant l'arrêté sur la prescription IDE, je ne retrouve pas où est stipulée la notion d'IDE LIBERALE : par conséquent où se situent les IDE de structures ?

15/05/2008 20:58:41 par Marie-françoise GOMEZ  

Bonjour Ab; il est normal que tu ne retrouves pas la notion d'IDEL dans l'arrêté car la prescription est un droit de tous les IDE ,quelque soit leur statut même si je sais ,par des consoeurs hospitalières que certains médecins sont encore frileux à ce nouveau droit ,mais nul n'est au dessus des lois . Les IDE doivent , tout comme un interne, se servir du numéro FINESS de la structure et s'identifier en signant et notant leur nom au bas de la prescription.(je rappelle que la prescription engage juriquement son auteur). Le droit à prescription infirmière a nécessité une modification de l'article L-4311-1 du CSP pour autoriser tout IDE à prescrire (puisque jusqu'à présent la prescrition était une prérogative médicale). S'en ai suivi la LFSS 2007 (loi de finance de la sécurité sociale) qui reconnaissait cette prescription (JO du 22 décembre 2006) L'arrêté du 13 avril 2007, n'a servi qu'à fixer la liste ,des dispositifs que les IDE avaient le droit de prescrire: il a fallu tout de même plus de 4 mois pour que les syndicats infirmiers (nous n'avions encore pas d'ordre) et l'ordre des médecins s'entendent; cela a été un bras de fer car les médecins avançaient que les pansements (hydrocolloide, hydrocellulaire , alginate etc....) étaient des médicaments et non des dispositifs médicaux ; nous leur avons démontré le contraire. De toute façon, l'ordre devrait être opérationnel en 2009 et sera là pour défendre les compétences et les plus values de notre belle profession et de faire appliquer les lois A+ marie Françoise

   
 
5 6 7 8 9 10 11 12 13    

Répondre à "La prescription infirmière"

Recopiez le code de l'image ci-dessous :
Captcha  

Scroll to Top