Retour à l'accueil Société Française et Francophone des Plaies et Cicatrisations
  Le mot de la présidente | Adhérer | Contactez-nous | Centres anti-poison | Plan du site  drapeau
Présentation Initiatives Base de connaissances Bibliographie Agenda Boutique Partenariat Forum Membres  
Forum de discussion 

Forum Plaies et Cicatrisations

Rechercher un message contenant

Revenir à la liste des sujets

46 messages trouvés
assécher une plaie... 
Posté le 29/07/2014 11:31:19 par Jacques Plompteux



Je cherche désespérément de la Solution de Milian pour mon chartreux. Pour le moment, elle n'est plus disponible.
Quelqu'un pourrait-l m'en procurer?
L'éosine pourait-elle la remplacer pour assécher une plaie chez un chat?
Ou existe-t-il une autre solution? Le huiles essentielles etc. n'ont rien donné.
Merci.
Aller voir ce sujet

equivalence actisorb 
Posté le 04/01/2014 21:02:40 par Sergio



Bonjour, j ai déja utilisé de l éosine sur un orteil d un arteritique! Et magie en tres peu de temps ça a sêcher, et on a eu une guerison tres rapide...
Voila ce que je fait!
Aller voir ce sujet

utilisation de la vaseline 
Posté le 12/10/2013 20:45:36 par Sergio



Sur de l arterite, a la rigueur mais en utilisant de l eosine on arrive a de tres bon resultats aussi! Mais sur du veineux j en rigole d avance....
Et la beta scrub est avant tout un savon! Donc savon et compresses mouef et vous en mettez 2 fois par jour? En ville cela reviendrai a 17 euros par jour! Ce qui est inconcevable je pense. Alors qu avec un pansement plus recent ça revient a 5 ou 6 euros...
Aller voir ce sujet

fibrine résistante 
Posté le 04/10/2013 10:34:17 par Sergio



Bonjour, je suppose que votre patient est arteiopathe pour avoir des ulcères au niveau des orteils.
Pour les ulcères distaux, au niveau orteil ou talon d achille, de plus en plus d équipes sont pour l utilisation de pansement assèchant la plaie, en utilisant le l actisorb voire de l éosine.... Ça paraît improbable, mais ça fonctionne.
Et j ai déja remarqué l efficacité de ces protocole, alors que l utilisation "classique" de pansements humides paraissent bien moins efficace.

Quant a la detersion il faut faire très attention car les structure nobles sont sous jacente.

Et enfin est ce que cette personne a eu un bilan par un angiologue? Et quel est son IPS?
J espere vous avoir éclairer un peu
Aller voir ce sujet

hyste sacro coccygien 
Posté le 18/09/2013 16:33:47 par Cam



Bonjour,

M'étant faite opérée le 27/07/11 d'un kyste pilonidal, opération à priori normale, suivi post op assez moyen, mais suivi post op tout de même. Je reste avec une plaie récurrente ( qui se ferme et se réouvre tous les mois ou tous les deux mois, qui suinte (transparent mais qui ne sent pas franchement la rose) sur 5 cm de long et moins d'un cm de profondeur, je suis assez désespérée de trouver une solution pour que ma peau se referme définitivement.
résultat de l'opération : une grosse cicatrice qui fait mal a chaque fois qu'elle se réouvre, un désespoir immense quant à une éventuelle cicatrisation après plus de deux ans.
Si toute fois quelqu'un avait une solution autre que l'éosine, la désinfection, les creme cicatrisantes ou grasses, ou le miel, je serais preneuse, car tout le monde est plus ou moins dépasser....
Aller voir ce sujet

Problème Cicatrisation Circoncision 
Posté le 10/06/2013 10:58:14 par Jack



Bonjour,

Ma circoncision a été réalisée il y a désormais environ 6 mois, au début du mois de décembre.
Les fils étaient tombés rapidement, et j'avais eu une infection dans le mois qui suivit, traitée bien correctement à l'aide de Fucidine prescrit par mon généraliste.
Mais je n'arrive toujours pas à cicatriser complètement : il s'est développé sur la muqueuse une sorte d'expansion dermique, un bourgeonnement de couleur rose/rouge vif, absolument pas nécrosé.
Il est arrivé que ça saigne 2 fois (en 6 mois) en érection, et c'est plus inesthétique que douloureux. Le généraliste m'a récemment précisé que c'était un défaut de cicatrisation...et d'aller voir mon urologue
Ce dernier s'est voulu rassurant, disant que c'était effectivement un petit problème de cicatrisation et qu'avec le temps ça passerait.
Il a prescrit de l'éosine, il m'a dit que ce bourgeonnement devait rester sec, bien qu'il soit quasiment sous la muqueuse, sous les replis de peau, et que l'endroit est relativement humide naturellement.
J'ai lu à travers la toile que certains utilisaient également des antiseptiques tel que le Dakin, ou du sérum physio, et j'ai vu que certains optaient pour une cicatrisation humide ialuset ou vaseline + tulle gras.
Que me conseillez vous étant donné que mon problème ressemble pas vraiment à une plaie mais plus à un "petit bout" de peau, rose vif que je n'arrive pas à faire disparaître ...?
Merci.
Aller voir ce sujet

ulcères variqueux 
Posté le 20/02/2013 19:52:42 par Sergio



ce qui me parait étonnant c'est sa douleur! il faudait etre sur que les ulcères n'ont qu'une composante veineuse, et non artérielle!
et sur les ulcères au niveau de tendon d'achille, on a des médecins d'un service de traitement de plaie chroniques qui préconisent exeptionnelemnt de l'éosine afin de les momifier. ce qui donne de bons résultats, ce qui évite de voir aparaitre les tendons d'achille! ce qui est de mauvais pronostic....
donc en résumé il faudrait absolument avoir les comtes rendus d' un éventuel doppler, voire son IPS.
courage
Aller voir ce sujet

Mal perforant : plaie atone 
Posté le 05/06/2012 12:55:18 par Khayati



bj: cher ami voila je te donne tu connè le bristopen poudre et eosine aqueuse et maitre un pansement un jour /deux dans une semaine tu vois la rèpense et bonne chance MK
Aller voir ce sujet

brulure nitrate d'argent 
Posté le 30/05/2012 16:28:10 par Barouda



effectivement j'ai eu lE meme souci avec un de mES fils son nombril suinte depui 1MOIS EDEMI TJR LA MEME CHOCE NITRATE ARGENT UN JOUR MON MEDECIN ME DIT DE LE FAIRE DEUX FOIS PAR SEMAINE ET LE LENDEMAIN JE VOIS UN BRULURE AUTOUR DU NOMBRIL MAI ELLE ET PA ETENDU MON FILS NA PA MAL DON C JE NETOY AU BICEPTINE ET EOSINE EN ATTENDENT LE RDV AVEC LE PEDIATRE J CET PLU QUOI FAIRE CE DIFICIL DE VOIR SON FILS AVEC UN BOURGEON QUI NE GUERI PA
Aller voir ce sujet

érésypèle 
Posté le 24/01/2012 09:14:09 par Typlot Agnés



que pensez-vous de l'eosine et des bas de contention pour une malade statique fauteuil et lit
Aller voir ce sujet

brulure nitrate d'argent 
Posté le 02/05/2011 22:55:44 par Chrystèle



Bonjour,
Moi j'ai ma petite puce d'un mois qui avait le nombril qui suintait alors une puericultrice de la PMI lui a mis du nitrate d'argent dedans pour qu'il finisse de guérir. Le crayon avait la pointe blanche et pas grise, surdosé par le laboratoire 90% au lieu de 60%, il a provoqué une brûlure au 2ème degré sur 2 cm en dessous du nombril et sur le nombril. Cela a mis 10 jours à se soigner. Le mieux après l'éosine qui assèche mais du coup fait péter la peau (dès qu'elle se tordait de douleur, ou s'étirait, ou pleurer pour faim ou fesses sales) ça a été le tulgras avec une compresse non tissée par dessus qui a été radical et l'a apaisé rapidement. Depuis j'ai porté plainte contre le labo car une circulaire est passé dans les maternités pour rapeller ces lots trop dosés mais pas dans toutes les PMI. Ces lots ont été retiré de la vente depuis septembre 2010 alors renseigner vous que votre bébé ne soit pas touché comme la mienne car c'est trop difficile. Nous on vit en campagne où une PMI regroupe plusieurs communes sur sur une ou deux demi-journée la semaine..;
Voilà en espèrant faire de la prévention à mon niveau.
Aller voir ce sujet

Stomie 
Posté le 26/12/2010 22:19:29 par Marie



Je suis outrée. Je reviens avec ma patiente dont la stomie est une catastrophe !!!! Cela fait 3 semaines environs qu'elle est avec nous, elle repars demain en HAD et on a rien fait pour elle. Elle a toujours des selles diarrhéeiques, un état cutanée autour de la stomie déplorable et une fistule purulente .
J'ai expliqué à mes collègues pour l'eosine et le bepanthen et proposé pour le spray, mais comme je viens d'arriver ..... Alors aujourd'hui j'ai pris de ma propre initiative de nettoyer juste au savon et serum phy et de mettre de la pate pour les joins et mettre une poche vidangeable. Je n'ai pas eu de fuites de toutes l'après-midi.
J'aimerais savoir quels sont les produits que l'on peut utiliser sur une peau abîmée autour d'une stomie. Avez-vous des protocoles ?
Merci à ceux qui me répondront et bonnes fêtes à tous.
Aller voir ce sujet

Stomie 
Posté le 07/12/2010 22:20:06 par Marie Ribes



L'éosine assèche quand la dermabrasion est "à l'air":or,il y a le support.
Le cavillon est un spay du labo 3 M non remboursé 15 euros
Les joints :eakin du labo Braun diamètre 48,s'applique au ras de la stomie remboursé complètement sur prescription que tu peux faire en qualité d'infirmière.
Aller voir ce sujet

Stomie 
Posté le 07/12/2010 19:32:29 par Marie



merci pour la réponse.
Juste une question : je croyais qu'on utilisait l'éosine justement pour assécher. Je ne savais pas que ça macère !!! Je ne connais pas le cavillon et les joints d'étanchéité. Vous auriez une marque à me donner ?
Aller voir ce sujet

Stomie 
Posté le 07/12/2010 16:46:52 par Marie Ribes



Bonjour Marie,
Un appareillage de stomie doit être étanche;la stomie et l'abdomen se modifient avec le temps,l'appareillage doit être modifié en fonction.
Les soins de base sont de l'eau et du savon de Marseille,pas d'éosine(ça masque la rougeur et ça macère);vaporiser du cavillon(spray protecteur),poudre orahesive sur les parties suintantes.
Pour les selles liquides,appliquer un joint d'étanchéité (type joint eakin)qui renforce l'adhésivité et évite les fuites.Evaluer pourquoi des selles liquides(ttt chimio?)
Adresse la à une stomathérapeute.Faire boire++
Aller voir ce sujet

Stomie 
Posté le 07/12/2010 11:57:01 par Marie



Merci pour vos réponses.

Je me suis occupée de ma petite dame tout le wE et voilà les nouvelles. Nous avons du arrêter les poches, car les selles sont tellement liquides qu'elles passent sous tout socles confondus ( j'ai essayé en une journée 3 systèmes différents !!) . De ce fait, on passe tout les heures 1/2 voir toutes les 2h pour la changer car on a mis en place un nouveau système :
on nettoie avec le l'eau la stomie ( et tout le ventre),
je passais comme même des cp de sérum phy car sa chair est à vif au niveau de la stomie,
on essuie comme il faut,
pose d'éosine sur la chair à vif,
bépanthen autour ( sur tout le ventre en fait car abimé+++ par les selles) (pour quoi pas de bepanthen ?),
et cp, pst USA et hypafix pour tenir.

On a fait ça pendant 48h et je trouvais ça déjà un peu mieux hier et la patiente était moins douloureuse. L'oncologue qui l'a suit ( oui car c'est un K du colon suivi depuis 3 ans) nous a prescrit tout de même du Dexaryl sur la plaie.

Au niveau régime, elle avait ce qu'il faut. Mais la dame ne mange pas beaucoup et est souvent fatiguée. Donc j'ai pensé que cela pouvait aussi venir d'un début de déshydratation. j'ai demandé à avoir au moins 1 imodium et une perf sous cut. Je n'ai eu que l'imodium !!!
Aller voir ce sujet

plaie dans le nez 
Posté le 04/08/2010 11:32:56 par Sabine



bonjour à tous ,

voila malheureusement et une fois de plus moi aussi j'ai le mème problème ! surtout lorsqu'il fait chaud ! je n'arrive mème plus à faire des mimiques avec mon visage tellement c'est douloureux ! j'ai mis de l'éosine aux narines qui me soulage sur le moment mais d'un point de vue esthétique cela laisse à désirer ! voila donc si vous avez une solution plus radicale merci de m'en faire part ! merci d'avance !
Aller voir ce sujet

Cicatrisation post circoncision adulte 
Posté le 14/04/2010 22:50:59 par Mig



Infirmière il y a quelques années en chirurgie générale je travaillais avec deux chir différents qui avaient deux méthodes différentes. L'un préconisait l'assèchement (zézette à l'air et eosine) l'autre préférait la préservation du milieu humide (biafine et compresses)
Comme quoi il n'y a pas une seule manière de faire.

Mon mari s'étant récemment fait circoncire, la question s'est reposée, le chirurgien n'a absolument RIEN dit sur la conduite à tenir, j'ai donc fait les soins (rendus plus que nécessaires à cause d'erections nocturnes très douloureuses) et j'ai adopté l'acide hyaluronique car je travaille souvent avec et que ca donne de très bons résultats.
Nettoyage les 7 premiers jours (car risques infectieux sur aux saignements repetitifs des erections) avec betadine scrub, rincage serum phy, sechage méticuleux, betadine gel = compresses de protection.

Dès la fin des saignements, nettoyage serum phy, sechage, creme ialuset en application généreuse sans faire penetrer+ compresses (qui servent aussi à protéger le boxer). environ 3 semaines.

Ensuite juste un peu de crème ialuset après la douche mais en faisant pénétrer cette fois, donc pas de compresses après.

A la visite de contrôle j'ai accompagné mon mari et fait savoir au chir que ses "conseils" post op avaient été plus que légers. Il n'a rien reconnu de son maque de sérieux mais a avoué que vu le résultat ,mes soins avaient été bons.
C'est vrai qu'à présent mon mari a la plus belle x..x..x du pays !! :D

Bon courage pour passer vos nuits tranquille !
Aller voir ce sujet

Cicatrisation post circoncision adulte 
Posté le 14/04/2010 16:24:20 par Gégé Et Raif



Bonjour a tous ,
mon fils et moi , nous sommes fais circoncire lundi après-midi.(j+2)
Mais nous avons eu aucune indications sur la marche a suivre .

on m'a dit que je pouvais mettre de talc sur mes points,on m'as aussi conseillé l'éosine , de la biseptine en spray aussi , nous ne savons plus quoi faire , merci de nous aidez au plus vite .
j'ai quelques douleurs , mais rien de biens grave et mon fils non plus .
le soin idéal , s'il en existe un ... c'est quoi ?
Aller voir ce sujet

Cicatrisation post circoncision adulte 
Posté le 14/04/2010 16:22:00 par Gégé Et Raif



Bonjour a tous ,
mon fils et moi , nous sommes fais circoncire lundi après-midi.(j+2)
Mais nous avons eu aucune indications sur la marche a suivre .

on m'a dit que je pouvais mettre de talc sur mes points,on m'as aussi conseillé l'éosine , de la biseptine en spray aussi , nous ne savons plus quoi faire , merci de nous aidez au plus vite .
j'ai quelques douleurs , mais rien de biens grave et mon fils non plus .
le soin idéal , s'il en existe un ... c'est quoi ?
Aller voir ce sujet

Plaie artérielle et pansements types hydrocolloide 
Posté le 14/03/2010 14:15:00 par Lgh



A mon avis , EOSINE dangereux car il faut surveiller l'inflamation , "n'est il pas" ?
De plus doit on faire la difference entre un ALGINATE CMC et un ALGINATE PUR ?

Ensuite je prends bien note du protocole d' A .A. ALLAIN
Aller voir ce sujet

Plaie artérielle et pansements types hydrocolloide 
Posté le 14/03/2010 10:39:40 par Maguy



La plaie du patient concerné se situe sur le coup de pied: en position couchée, le patient à tendance à croiser les pieds trop souvent, d'où se problème. En dessous de cette plaie, le patient a eu une amputation métatarsienne, et en amont la pose de stent.
On a eu aucun mal à cicatriser l'amputation.
La plaie du coup de pied était très sèche, mais vu qu'il y avait eu revascularisation, on a décidé de mettre un hydrogel, efficace, mais sous la nécrose beaucoup de fibrine très filamenteuse très adhérente.

Je vous envoie la réponse d'Andrée Alice Allain qui m'autorise à vous faire passer son courriel:
"Bonjour, je vais répondre à vos questions par des questions!!!!
Il me manque des précisions, En effet, les plaies artérielles sont de 2 types, la prise en charge est completement différente.
On observe les ulcéres artériels dont les soins sont classiques et adaptés au stade et aux exsudats avec des protocoles consensuels.
Trés à part et souvent mal pris en charge, on observe les stades 4 distaux (orteils, pied ) qui doivent bénéficier de soins locaux particuliers . Ces plaies sont à haut risque infectieux , douloureux, sans coussin adipeux ni sous-cutané ( c'est ce qu'on appelle vulgairement la gangréne ) Les soins consistent à assécher les lésions ( à les momifier) pour éviter une infection et une exposition osseuse par humidification, en attendant le bilan et la chirurgie et/ou une amputation. Un stade 4 distal humide évolue et s'aggrave alors qu'un stade 4 sec se délimite et se stabilise dans la plupart des cas.
Une nécrose humide distale avec ostéite = amputation mineure puis majeure si pas de revascularisation.
Par contre, on peut garder une nécrose séche sous surveillance pendant des mois .L'objectif n'est pas la cicatrisation de la lésion mais d'éviter l'amputation.
Les soins locaux sont éosine sur la lésion sans déborder ( tannant) , si la lésion est humide , Actisorb Argent ( utilisation du charbon qui absorbe et qui asséche, étude à l'appui)
Tous mes patients bénéficient de ce protocole, le but est "ne pas nuire", ne pas aggraver et gagner du temps.
J'ai l'habitude de maintenir ce protocole jusqu'au bourgeonnement si il en à...souvent la nécrose diminue puis disparait ( c'est long, c'est détersion spontanée retardée)
Pour info, j'utilise le même protocole sur les escarres talonnieres chez les patients AOMI ( ce sont des stades 4....)

L'autre type de plaie est l'ulcere artériel pour lequel j'utilise des traitements classiques à savoir : hydrogels sur nécrose et fibrine séche, alginate ou hydrofibre sur fibrine, bourgeons et exsudats++, hydrocellulaire sur bourgeons et exsudats moyens , hydrocellulaire ou tulle ou interface sur épidermisation.
Aprés, on rentre dans les particularités ( infection, lenteur de cica etc)
J'ai bannit les hydrocolloides depuis longtemps car bcp d'inconvénients ( adhérents et douloureux au retrait, odorants et occlusifs avec risque infectieux majeurs) et ne facilitant l'analyse de la plaie
Bien sur la priorité ( une fois l'étiologie traitée), c'est la détersion mécanique facilitée par les pansements humides.
Par contre, chez le patient AOMI algique en attente de revasularisation, je limite les gestes agressifs et l'utilise les pansements adaptés

En ce qui concerne votre patient, quel type de plaie? est-il revascularisé?
Le meilleur moyen de ramollir la fibrine c'est l'hydrogel, je conseille plutôt intrasite conformable à la taille de la plaie +compresse humide
et ce jusqu'au ramollissement de la fibrine) Les gels sont agressifs pour la peau et demande d'y associer un film transparent ou HC films
Ce n'est pas logique d'utiliser un alginate avec un film et vous n'aurez pas de bons résultats avec des psts"sandwichs".
De toute façon, ce sont des plaies longues à cicatriser, il faut de la patience et surtout bien choisir le DM

Donc 2 types de plaies dans l'AOMI et 2 traitements différents mais qui sont primordiaux pour éviter des amputations.

J'espere vous avoir été un peu utile....vous pouvez mettre ma réponse sur le site de la SFFPC

Cordialement

Andrée-Alice Allain"



Donc, si j'ai bien compris, nous continuons avec ce patient avec un alginates.

Merci à Andrée Alice et à vous autres sur ce forum de la SFFPC
Aller voir ce sujet

sonde de gastrostomie 
Posté le 24/01/2010 11:46:55 par D'hyon Chantal



je propose de sècher à l'eosine aqueuse puis protèger la peau avec de la pate à l'eau
Aller voir ce sujet

coupure liée à un rasoir qui ne cicatrise pas 
Posté le 14/12/2009 19:43:56 par Thebest



premièrement nettoyez la plaie sans l'agresser si possible avec produit sans parfum et non abrasif, bien secher la plaie pas de tissus laisser à l'air libre toute la nuit mettre de l''''éosine toute la nuit le matin il ne faut pas d'humidité pour la cicatrisation mais secher la plaie pas de bandage et tu verras tout ira mieux les jours d'après mettre ialuset une compresse et basta la cicatrisation se fait quand la plaie n'est pas mouillée ni humide
Aller voir ce sujet

Entretien d'une escare sacrée 
Posté le 09/07/2009 23:02:13 par Magalie Badeuil



Bonjour,
Je relance le post: j'ai un patient avec une escarre sacree cicatrisee. Le médecin avait choisi de ne plus rien mettre dessus, il y a une semaine...et apparaisent à nouveaux 2 petites plaies. J'ai mis un hydrocolloide mince dessus.
A-t-on de bonnes solutions pour préserver la peau cicatrisée des escarres sacrées? (j'ai entendu un médecin dire "éosine-sèche cheveux-aloplastine" ...(!))
Aller voir ce sujet

Brûlures 
Posté le 11/05/2009 00:14:57 par Lala Hamid



Bonjour Eauclaire,

L'EOSINE est déconseillé car elle asséche la plaie ( alors que l'on cicatrice mieux en milieu humide principe de la cicatrisation en milieu humide WINTER -1963 NATURE )
De plus elle masque l'é
Aller voir ce sujet

Cicatrisation post circoncision adulte 
Posté le 09/10/2008 11:27:06 par Luciani



le savon de douche est très agressif,il vaut mieux utiliser un savon de toilette intime vendu en pharmacie ou tout simplement du sérum physiologique.
chez l'enfant on fait utiliser du savon de Marseille et un bon rinçage à l'eau ,nous utilisons de la vaseline pour graisser mais attention il y a parfois des allergies cutanées,il m'arrive parfois de faire sécher avec de l'éosine aqueuse.
je n'ai jamais utilisé d'acide hyaluronique
Aller voir ce sujet

Sarcoïde équin 
Posté le 19/09/2008 20:28:20 par Leasland



Il te faudrait quand même appeler le véto et lui décrires ce que tu nous racontes. Au cas où elle aurait de fausses ou vraies chaleurs, ou qu'elle soit dans un processus de cicatrisation long, mon cheval a présenté ce genre de phénomène sur un abcès entre les antérieurs. J'ai rincé l'abcés pendant un mois et demi à l'eau oxygénée et bétadine puis trois jours à la Javel/eau minérale, ensiute, il s'est écoulé un liquide plasmatique jaunatre, transparent, pas très collant et inodore
Une prise de sang pour évalier l'anémie, c'est utile pour les cicatrisations, si elle est anémiée, tu peux investir dans du TWIDIL HEMATINIC, c'est un super produit qui marche bien, tu peux le donner à ta poneyte dans une grosse seringue dilué avec un peu d'eau, à donner directement en bouche avec la seringue.
Si tu souhaite désinfecter, tu peux le faire avec 50°/° eau oxygénée 50°/°
bétadine jaune ou dans les mêmes proportions eau de javel nature et eau minérale.
N'oublie pas les principes d'hygiène de base: lavage quotidien au savon de Marseille ou bétadine mousse, un super rinçage, un excellent séchage et un massage avec (pour ma part) du gel d'aloé véra avec du propolys en goutte, mais tu peux utiliser une crème nourrissante répulsive mouche ou une crème vitaminée et désinfectante: pommade Lelong en pharmacie, pas chère et super éfficace. Aprés massagge et sèchage complet, un p'tit coup d'alu en spray c'est génial (agiter la bombe spray loin de certains chevaux qui ont peur du bruit de la bille dans la bombe). Tu peux demander à ton médecin traitant de te prescrire certains produits qui te seront remboursés :bétadine, eau oxygénée, crème vitamine D ou Lelong, éosine etc. Il faut essayer toyus les moyens et trouver celui qui est le plus approprié à ton ami, pas forcément le cher, mais cela demande beaucoup de patience, de compétences à observer et déduire et puis un peu de "lacher-prise" parce qu'un sarcoïde, c'est comme un Alien, ça ne prévient pas, ça disparait puis ça revient! Si nous les2 pates nous avons peur et sommes stressés, et impatients alors je crois que nos chevaux le sentent et ne guérissent pas pour nous conforter dans nos croyances (éthologie du cheval?)
Regarde, observe si ta poneyte a mal, si elle est génée, si il y a une différence de volume des mamelles, pour la cicatrice qui est indurée (dure), c'est normal, il faut du temps, tu peux la masser à l'eau ou avec des produits naturels antiinflammatoires( huile d'arnica, aloé vera en gel et propolys, solvarum-produit suisse-).
Pour le mien, le sarcoïde est activé en périodes de fortes chaleurs car il est en patures, le véto propose de le mettre en box à cete saison, je m'y refuse, il est trop heureux d'être libre loin des murs, des petits mètres carrés et du piétinement, lion aussi du besoin que je pourrai nourrir de trop le protéger pour être tranquille: un cheval n'est pas fait pour vivre cloîtré, histoire de pouvoir rassurer son compagnon-propriétaire. Un cheval à sarcoïdes pourra nous coûter des fortunes, il ne guérira pas, si cela était possible, alors nous le saurions tous! nous voici avec des compagnons superbes, d'une beauté et d'une senslbilité époustoufflantes, mais ils ne sont pas parfaits, ils sont à notre image, incapables de se défendre et de se soigner, abimés, diformes, môches, réformés, répudiés comme le mien qui était un champion reconnu...
il est fragile, souvent môche avec ses sarcoïdes et les sous qu'il me coûte et que je n'ai pas, mais il est aussi beau, innocent, fier et complètement dévoué; Voilà pourquoi jue vouis écris à tous et à toi avec ta poneyte: il ne faut pas désespérer.
Aller voir ce sujet

cloques brûlures 2ème degré 
Posté le 25/02/2008 17:57:08 par Dubos



Pour répondre à la question de Brigitte:
Précision : je suppose que tu veux parler de "pansement primaire" pansement secondaire" ?
En ce qui concerne le tannage d'une plaie, je dirais: "assèchement au moyen d'une source de chaleur !"
Je me trompe peut être mais je pense que le fameux "tannage à l'éosine" avec le sèchoir à cheveux dans les soins de prévention d'escarre ne se pratique plus et est même non recommandé de nos jours...
Aller voir ce sujet

assécher une plaie... 
Posté le 12/02/2008 23:38:32 par Armi



meme souci pour l utilisation de l eosine par certaines de mes colègues, moi ki sui contre, elles ....elles badigeonent de rouge tan qu elles peuvent.
qui sait me dire où trouver un doc.pour leur metre sous les yeux et leur faire comprendre qu elles masquent la plaie...impossible de deceler s il y a amelioration.
Aller voir ce sujet

TFE sur la prévention des escarres.Qu'en pensez vous? 
Posté le 27/01/2008 23:03:19 par Zabou25



Que pensez vous de mon futur TFE?
Ma problématique c'est que l escarre est tjr present dans les services.
A travers differents ouvrages, j ai pu lire que certains soignants utilisent des glacons, seche cheveux, eosine, poche a urine gonflée d'air ou d'eau, diverses pommades...ce qui est formellement interdit de nos jours.J'ai pu lire aussi que la prevention d escarre est un travail d'équipe mais bcp d'ide et as confondent leur role et la responsabilité de chacun.Seulement 14% des iDE et 5% des AS ont recu une formation spécifique a ce sujet durant leur carriere.
De plus, suite a un entretien avec un cadre, les echelles de norton et braden ne sont pas utilse dans les services malgré leur cotation sur actipidos.
Dans les années a venir la population sera de plus en plus vieilissante.Si l'ensemble du personnel soignant ne met pas en place toutes les préventions (citéees ds le consensus de la prevention des escarres chez la PA en 2001), nous devrons faire face à une augmentation de l'escarre.
Il vaut mieux prevenir que guerir car la prevention coute moins cher pour l'hopital et prend moins de tps.
J'en viens maintenant a ma questions de recherche qui est:
"En quoi une formation spécifique sur la prévention des escarres permet elle d'améliorer l'adhesion de l'equipe soignante?" ou
"Comment l'équipe soignante prend t elle en charge la prevention de l'escarre ds les services et comment évalue t-elle les personnes a risque?
Tous vos commentaires, vos experiences sont les biens venu.Merci et j'attend vos réponse avec impatiente.
Aller voir ce sujet

formation et prevention d escarre 
Posté le 20/01/2008 19:24:45 par Zabou25



je souhaiterai connaitre vos avis sur ma question de recherche pour mon TFE qui est:
"En quoi une formation spécifique sur les escarres chez le personnel soignant permet-elle d'améliorer la prévention des escarres chez le patient hospitalisé?"
A travers differentes lectures, j ai pu lire que l escarre est tjr présent ds les hopitaux et que l'equipe soignante avait des lacunes sur la prévention des escarres car certaines utilsent encore le seche cheveux, les glacons, l'éosine, la biafine....qui st deconseillé de nos jours.
Merci pour vos réponses
Aller voir ce sujet

hyste sacro coccygien 
Posté le 19/08/2007 14:03:59 par Clémence F



Bonjour à tous,
j'ai été opérée d'un kyste le 5 juin 2007,"à froid",il n'y avait pas de pus,le kyste n'avait jamais suppuré,seulement il me genait un peu et quand j'ai appris ce qu'étais cette petite boule j'ai tout de suite voulu l'enlever par crainte des abcès,méchages et autres joies!
On m'a suturée et enlevé les fils 8 jours après l'opération,la plaie s'est rouverte,puis refermée avec beaucoup de repos,mais un petit bout de la fin reste ouvert et n'a pas l'air de vouloir cicatriser!
Mon ami me désinfecte tous les jours à l'éosine (suivant les conseils d'une infirmière et l'aval du chirurgien) autrement ca s'infecte.
Je ne sais pas trop quoi faire,j'essaie de ne pas trop bouger...Début juillet j'ai revu le chirurgien pour la visite de contrôle,il m'a brûlé l'endroit encore ouvert avec du nitrate d'argent pour éviter tout bourgeon,et m'a dit que si fin aout ca n'était pas fermé il "redonnerait un petit coup de scalpel" ce dont je n'ai bien sûr pas vraiment envie!Surtout que je passe un concours début Septembre...que faire?
Ca ne fait pas une cavité ouverte,juste comme un trait pas soudé...

Merci par avance pour votre aide,on se sent vraiment démuni face à face,surtout que je pensais faire cette opération pour m"éviter des tracas futurs...j'ai eu bien le temps de regretter depuis!
Aller voir ce sujet

comment traiter localement les lésions de pemphigus 
Posté le 27/09/2006 12:08:40 par Nadine S



le patient est porteur de multiples petites lésions cutanées: elles se présentent comme une bulle écrétée et selon la localisation le frottement est inconfortable, douloureux et parfois saigne. QUe mettre dessus? J' y ai vu de l'éosine mais ça n'est pas satisfaisant. Le traitement de fond est la corticothérapie donc on rentre dans un cercle vicieux de fragilité cutanée. vos conseils?!?!
Aller voir ce sujet

Détertion par Flamazine 
Posté le 14/09/2006 21:09:23 par Tceline



Bonjour vous penser quoi de ceci? il parais que l'eosine associer a la flamazine provoque une reaction chimique d'ou interdit de melanger les deux sur une plaie
Aller voir ce sujet

Détertion par Flamazine 
Posté le 14/09/2006 21:07:46 par Tceline



Bonjour vous penser quoi de ceci? il parais que l'eosine associer a la flamazine provoque une reaction chimique d'ou interdit de melanger les deux sur une plaie
Aller voir ce sujet

Détertion par Flamazine 
Posté le 26/05/2006 17:10:19 par Paul



Je tenais à apporter un nouveau temoignage pour montrer la difficulté que l on rencontre face à ces protocoles.
J avais un patient qui avait plusieurs plaies non refermées suite à une fracture multiple de la jambe.
Le medecin s'est borné à lui faire des pansements à l'éosine pour secher la jambe parceque selon lui "ça coulait " et à ce jour j'ai du mal à croire que ce médecin n'ait pas pu comprendre que son patient avait de l'oedeme dû à un mauvait retour d'autant que le doppler le confimait, cela aurait pu durer des années à vouloir résoudre un tel problème avec uniquement des protocoles d'eosine!!
je lui ai conseillé d'aller voir un dermato qui lui a prescrit d'abord une contention, puis des pansements aux hydrocolloides...là c'est plus logique!
Aller voir ce sujet

protocole betadine ou serum phy? 
Posté le 23/05/2006 17:38:28 par Florence



Effectivement nous avons du mal a lacher les antiseptiques, nous aussi les IDE. Je suis moi aussi référente pansement dans ma structure hospitalière. Je travaille en chirurgie et essaie de former mes collègues à la réfection au sérum phy. Il y a toujours des réticentes au changement et à la remise en question des tecniques de travail. Notre chirurgien nous parle lui encore d'éosine sur les plaies chirurgicales!!!
Il faut justifier cette application par l'importance de ne pas détruire notre flore commensale. Si les germes commensaux (dits gentils) sont détruits, la place est libre pour que se développent les germes multi-résistants.
Aller voir ce sujet

assécher une plaie... 
Posté le 24/04/2006 09:22:56 par Philippe Espinasse



Votre interrogation est parfaitement légitime car en effet, depuis les travaux de Winter (1962), la cicatrisation "humide" des lésions de type plaies chroniques ou traumatique a démontré son intérêt sur la cicatrisation dirigée "sèche". La préservation d'un exsudat maîtrisé favorise la migration et la progression cellulaire et accélère de fait la régénération tissulaire du comblement à l'épidermisation (usage de pansement hydrorégulateur à privilégier). L'usage de tout produit colorant comme l'éosine ou le bleu de milian, est à réduire au maximum compte tenu de l'impossibilité d'interprêter l'évolution de la lésion sur l'un des signes fondamentaux : la couleur intra lésionnelle et périphérique. L'usage de l'éosine est indiqué comme "traitement d'appoint des affections de la peau primitivement bactérienne ou susceptible de se surinfecter" (VIDAL) avec des propriétés essentiellement asséchante à réserver à des affections de type dermatose suintante (soit peut être certaines situations que vous évoquez ?).
Voir littérature: TEOT L, MEAUME S, DEREURE O, Plaies et Cicatrisations au quotidien, Sauramps (...), Revues JPC, SOINS (2006, article I.FROMENTIN) Rechercher articles par l'index, Taper mots clés dans "pubmed" (...)
Aller voir ce sujet

assécher une plaie... 
Posté le 15/04/2006 13:26:58 par Julien



bonjour à tous.
je suis actuellement étudiant infirmier et durant mes stages je suis régulièrement confronté à l'utilisation de l'éosine ou d'autres produits destinés à assécher les plaies et petites lésions ( notament au niveau du siège ).
Ayant toujours entendu dire que les plaies cicatrises mieux en milieu humide je m'interroge sur cette pratique et n'arrive pas à obtenir de réponses claires.
quelles sont les indications pour assécher les plaies ? quelles types de plaies? et éventuellement des documents d'information...

merci
Aller voir ce sujet

Phlyctènes "mains/pieds" sur sportifs 
Posté le 15/12/2005 09:00:17 par Michelp



Ma réponse de Podologue :
Pour la prévention il existe des crèmes anti-frottement chez AKILEÏNE ou PEDI-RELAX, par ailleurs pour les pieds il est possible de renforcer la peau par un leger tannage + l'utilisation des crèmes sus citées.
En cas de phlyctènes il faut les percer pour les vider, puis les remplir à l'aide d'une seringue remplie d'un produit séchant tel éosine, les vider à nouveau afin de faire plaquer la phlyctène, et de protéger avec un pansement large de type élastoplaste qui maintiendra bien en place afin que la phlycténe ne se déchire pas laissant alors une zone à vif ! voir appliquer selon cas une des crème anti frottement par dessus le pansement.
Ce sont des soins dans l'urgence de continuer l'épreuve !
Aller voir ce sujet

soins au cordon ombilical 
Posté le 04/11/2005 12:50:20 par Tasset



nous avons évolué vers cette pratique car nous avons avions de façon très épisodique des cas d'infections localisées du cordon et l'éosine cache toute apparition d'inflammation et de rougeur pouvant entraîner un retard de prise en charge de l'infection. De plus les auxiliaires de puéricultures ainsi que des parents se plaignaient des tâches indélébiles liées à l'éosine.
Depuis que nous employons le Dakin nous n'avons plus constaté aucun problème locaux d'infection. Attention quand même avec le dakin qui utilisé avec trop de générosité peut décolorer les grenouillères. Je n'ai pas connaissance d'autres établissements appliquant ce protocole. Demandez aux laboratoires fournissant le dakin ou l'amukine.
Bon courage
C. TASSET IBODE Cadre hygiéniste
Aller voir ce sujet

soins au cordon ombilical 
Posté le 02/11/2005 13:14:27 par Tasset Christine



depuis plus de 18 mois nous n'utilisons plus d'éosine pour les soins de cordons: nous baignons les BB puis séchons le cordon et finissons par une application de Dakin stabilisé à la compresse.
Après évaluation de cette pratique pendant un mois sur tous les cordons des BB en service de maternité, il a été constaté:
aucune apparition d'infllammation ni d'infection de cordon,
pas d'apparition de rougeur ni d'irritation sur la peau autour du cordon
une perte plus rapide du cordon avec cette technique qu'avec l'éosine

autre élément non négligeable : plus de tâche rouge indélébiles sur le mobilier et les vêtements à la grande satisfaction des personnels et des parents

C. TASSET IBODE Cadre hygiéniste DU plaies et cicatrisation Paris.
Nous attribuons un flacon unidose (45ml) à chaque BB dès la naissance
Aller voir ce sujet

soins au cordon ombilical 
Posté le 26/10/2005 17:42:18 par Monique



Infirmières DU plaies et cica 2004 à Montpellier, nous désirons avec ma collègue faire une étude sur les soins à apporter au cordon ombilical. Eosine / pas Eosine ?
Il nous faudrait surtout de la biblio, des expériences hospitalières ou autres, voire des protocoles si des personnes ont déjà travaillé sur ce sujet.
Aller voir ce sujet

Maladie pilonidale et VAC 
Posté le 21/10/2005 09:57:38 par Ferreira



il y a maintenant dix mois que je me suis fais opérer d un kiste sinuspilonidale au niveau du coccys et je suis toujours en soins car je n arrive pas a cicatriser et je suis arreter depuis dix mois et je me suis fais reoperer au mois de mai car il n avait pas etais assez profond donc il m'a creuser deux fois 5 cm de profondeur sur 5cm delog et 2cm de large car jen ai eu deux en meme temps(la poisse)et cela a ete vraiment difficile pendant trois a quatres semaines de dormir de s asseoir de bouger.ca ne mets pas trops longtemps a se reboucher mais tres longtemps a cicatriser en surface. on a essayer pratiquement tout les traitement possible mais rien n y fait alors j attends toujours.a chaque mouvement ca se reouvre et les soins d infirmieres sont tres tres douloureuses les premieres semaines.on a essayer l urgotulle,la creme avene cicalfate,la poudre madecasol l eosine le mieux et la poudre madecasol.bon courage . frederic
Aller voir ce sujet

plaie chronique au cuir chevelu 
Posté le 20/08/2004 06:38:46 par Michele Dhooge



origine de la plaie:intervention chirurgicale pour pose d'electrodes..je suis parkinsonienne.l'electrode gauche a cicatrisé sans aucun problème.Celle de droite n'a jamais cicatrisé.
Aspect:croute brunâtre diam 1,5 cm
Elle grandit sitôt que j'arrête les antibiotiques
Déjà tester:Orbenine,Orokan,VibramycineN
+divers traitements locaux:éosine,violet de gentiane,Siptral,dakin,aureomycine,fucidine,mupiderme ...etc
Aller voir ce sujet